Fédération PCF 81 du Tarn

Fédération PCF 81 du Tarn
Accueil
 
 
 
 

DÉBAT AVEC ANDRÉ BOUDES

1ER CIRCONSCRIPTION DU TARN

CONSTRUIRE UN FRONT POPULAIRE ET REPUBLICAIN

DIRE ENSEMBLE LE TARN J’Y TIENS

OSONS LA GAUCHE VRAIMENT

André BOUDES candidat sur la 1èrcirconscription du Tarn, soutien à Jean Luc Mélenchon

 

La campagne présidentielle se poursuit depuis plusieurs semaines, dans un climat délétère, sans débat de fond. En somme, on nous confisque le droit d’expression face pourtant a des enjeux décisifs pour notre peuple et pour le pays.

Face à cela, de quel rassemblement avons-nous besoin pour changer cette politique et ceux qui la portent ?

Ces politiques d’austérité menées depuis des années auront des répercussions  irréversibles pour nos territoires : disparition des services publics, des exploitations agricoles, des services de santé,…

Dans ces conditions, quelle politique des territoires pourra être menée ? Se pose donc la question : de quel député avons-nous besoin ?

Je suis un citoyen engagé. Je suis communiste et Front de Gauche, pour construire avec les citoyen-ne-s les réponses aux questions qu’ils se posent. Les militantes et les militants  m’ont demandé d’être candidat sur la 1ère circonscription du Tarn.  J’ai accepté, avec la volonté et  le souci permanent de rechercher les conditions pour organiser un large rassemblement de la gauche sociale et écologique.  Je mets donc  ma candidature à la disposition de ce rassemblement. Le moment venu, je prendrai mes responsabilités.

Venez en débattre le jeudi 16 mars à

St Juery Maison des associations 20h30

 

Dans le Tarn, aussi, il faut :

DES DEPUTES PCF-FRONT DE GAUCHE QUI VOUS DEFENDENT

Dans la dernière mandature

voilà ce qu’ils ont fait :

 

► Plans de relance des services publics

Nous voulons remettre en cause les politiques d’austérité avec l’ambition d’une véritable relance des services publics, se déclinant par différents plans: celui de la mobilisation pour le logement (objectif 200 000 logements sociaux par an), pour la défense et le développement de la Sécurité sociale, pour la santé ou bien encore pour les transports.

►Plus que la simple abrogation de la loi travail, nous mettons en débat une grande loi pour la sécurité de l'emploi et de la formation

Les députés PCF-Front de gauche, ont présenté, ce 1er février, un projet de loi construite avec le mouvement social depuis le printemps dernier, au cœur de la lutte contre la loi El Khomri. Le texte pose les fondements d’une sécurité d’emploi et de formation pour chacun, en vue d’éliminer le chômage et la précarité. Plus que la simple abrogation de la loi travail, il s’agit de construire un nouveau projet de société, un monde plus juste, un monde sans chômage qui tire toute la société vers le haut

► Prendre le pouvoir sur les banques

« Face aux banques qui spéculent, à la fraude fiscale, aux dividendes records, alors que les salaires et le pouvoir d’achat se dégradent », la « France en Commun » pose comme première urgence celle de prendre « le pouvoir sur la finance pour une autre utilisation de l’argent ! » Cela passe notamment par la « création d’un pôle public bancaire… », avec l’objectif de peser significativement sur l’orientation du crédit et de l’épargne dans l’ensemble du système financier pour être au service de la sécurisation de l’emploi et de la création de richesses dans les territoires.

Revalorisation des retraites agricoles : la proposition de loi adoptée à l’unanimité en Commission

La commission des Affaires sociales vient d’adopter ce mercredi 25 janvier, à l’unanimité de tous les groupes de l’Assemblée nationale, la proposition de loi d’André Chassaigne, Huguette Bello et des députés du groupe de la Gauche démocrate et républicaine, visant à assurer la revalorisation des retraites agricoles. 

La première mesure vise à élever le niveau minimum de pension agricole et à rétablir l’équilibre financier du régime de retraite complémentaire obligatoire – dit « RCO ». Elle pose le principe d’une retraite à 85 % du SMIC net au 1er janvier 2018, au lieu des 75 % prévus par le droit actuel. Cette mesure répond à une revendication forte des associations de retraités et des syndicats agricoles.

Accaparement des terres agricoles

Nous le savons, la politique foncière est un pilier de toute politique agricole et alimentaire qui participe de l’orientation globale de notre modèle agricole et de la structure des exploitations sur le territoire national. Nous le savons aussi, elle est un enjeu important pour le renouvellement et l’installation de nos jeunes agriculteurs, trop souvent confrontés à des problèmes touchant au foncier lorsqu’ils débutent leur activité. Les communistes – ont toujours été très attachés à un modèle d’exploitation familiale et à taille humaine qui a l’immense mérite d’ancrer des actifs et des familles sur nos territoires, mais aussi de faciliter la transmission de ces structures.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.