Fédération PCF 81 du Tarn

Fédération PCF 81 du Tarn
Accueil

Ce 23 Septembre......... Journée internationale pour la Paix.

le 22 September 2017

Ce 23 Septembre......... Journée internationale pour la Paix.

Pour stopper l'affrontement TRUMP/ KIM JONG UN, et parce que "La troisième guerre mondiale est sociale" (Bernard Thibaud).

Pour la libération de Salah Hamouri

le 03 September 2017

Pour la libération de Salah Hamouri

Quelques jours  (3) à quelques heures pour gagner la libération de Salah Hamouri.

 

Pourquoi cette belle journée de solidarité ?

Les communistes ont  toujours appelé à la mobilisation populaire pour une paix juste et durable entre israéliens et palestiniens et rappellent le sens de leur engagement aux côtés des démocrates et progressistes israéliens et palestiniens pour le respect du droit international, l’arrêt de la colonisation et de l’occupation israéliennes, la reconnaissance de l’Etat palestinien dans les frontières de 1967 et avec Jérusalem-Est pour capitale, la libération de Marwan Barghouthi et de tous les prisonniers politiques palestiniens, la levée du blocus de Gaza, la destruction du Mur, le retour des réfugiés palestiniens et la coexistence pacifique entre Palestiniens et Israéliens. Et s’il fallait toujours nous mobiliser,   l’arrestation, ce  mercredi 23 août 2017, de Salah Hamouri, citoyen franco-israélien, alors qu’il venait d'obtenir son diplôme d'avocat, suscite l'indignation. Une enquête est menée pour « appartenance à une organisation ennemie ». Le but réel: lui faire quitter la Palestine. Le PCF condamne les agissements du gouvernement israélien qui bafoue le droit international et les conventions de Genève. » Le jeune franco-palestinien devait être libéré sous caution, mais le ministère israélien de la défense a décidé de la placer en détention administrative. Il avait été arrêté, puis « jugé » à l’issue d’un procès mené par une administration militaire illégale et condamné à 7 ans de prison pour un délit qu’il a toujours nié. Cet acharnement est sans doute la conséquence de son implication auprès d’un ONG palestinienne de défense des droits de l’Homme, c’est un combat pacifiste, pour nous c’est un prisonnier d’opinion.

Comme des milliers de citoyens, d’élus de tous bords,  nous  participons à cette forte mobilisation pour sa libération et, aussi,  pour  que « La France, par la voix de son Président de la République, exige la libération de Salah Hamouri. Nous avions accueilli Salah Hamouri dans le Tarn, à Saint-Benoît de Carmaux et à Albi, lors de sa venue en France.  

 
 

 

Elections législatives 1er tour: Déclaration de Pierre Laurent

Par Pierre Laurent, le 11 juin 2017

Elections législatives 1er tour: Déclaration de Pierre Laurent

Les résultats du premier tour des élections législatives, s'ils étaient confirmés par le second tour dimanche prochain, placeraient l'avenir du pays dans une situation extrêmement difficile, sous la menace d'une Assemblée nationale dominée par les députés d'En Marche ! et leurs appuis venus des Républicains. Un tel résultat plongerait des millions de nos concitoyens dans une véritable « gueule de bois » démocratique.

 

La mobilisation est nécessaire au second tour pour empêcher ce hold-up institutionnel contre le pluralisme politique de notre pays, et pour résister aux mauvais coups programmés par le gouvernement d'Emmanuel Macron.

 

Le nouveau record d'abstention est alarmant pour notre démocratie. C'est le premier échec d'Emmanuel Macron. C'est la conséquence de la présidentialisation aggravée de notre vie politique qui dévalorise un peu plus, à chaque quinquennat, l'élection de l'Assemblée nationale. Et c'est l'échec de tous ceux qui poussent à cette présidentialisation forcenée, construisant une représentation politique dans laquelle la majorité des citoyens se reconnaît de moins en moins.

 

Nous demandons instamment qu'Emmanuel Macron et le gouvernement ré-ouvrent, sans attendre le lendemain du second tour, le débat sur le changement de nos institutions : l'instauration de la proportionnelle à toutes les élections, qui, seule, permet de refléter la richesse et la diversité politiques du pays, ainsi que celle d'un nouveau calendrier électoral, pour redonner à l'élection législative et au Parlement toute leur légitimité et leur importance dans la vie démocratique de notre pays.

 

Ce record d'abstention est aussi la marque d'une défiance déjà forte à l'égard du nouveau président de la République, contrairement à ce que veut nous faire croire le déferlement de communication médiatique autour de chaque fait et geste d'Emmanuel Macron : seuls 24 % des électeurs l'ont soutenu au premier tour de l'élection présidentielle et il n'a été élu que par la mobilisation d'une large majorité de femmes et d'hommes qui voulait barrer la route de l'Elysée à Marine Le Pen. Les élections législatives ne témoignent d'aucun élan supplémentaire. Ce sont l'abstention et la division de ses adversaires, singulièrement à gauche, qui amplifient les résultats de ses candidats.

 

La division des forces de gauche se paie en effet très cher. Les forces qui ont soutenu
Jean-Luc Mélenchon, se sont retrouvées en concurrence suite aux décisions de la direction de la France insoumise. Elles en subissent toutes ce soir les conséquences. C'est aussi le cas du Parti communiste dont le résultat national est très bas.

 

La gauche est durement affaiblie et même éliminée dans nombre de circonscriptions. Nous le déplorons, malgré tous les efforts que nous avons déployés pour y remédier.

 

Ce soir, l'urgence est avant tout à la mobilisation pour relever le défi du second tour, face aux candidats de Macron, des Républicains et du FN, pour faire élire les candidats de gauche encore en lice.

 

Les candidats d'En marche !, ou les socialistes rebaptisés « majorité présidentielle », sont porteurs du programme libéral du Président. Les candidats des Républicains ne sont pas des opposants, puisqu'ils veulent en pousser les logiques libérales le plus loin possible. Ni les uns, ni les autres ne sont nos candidats.

 

Nous continuerons aussi à faire barrage, partout où c'est nécessaire, aux candidats du Front national, car nous voulons empêcher leurs idées de haine, de racisme et d'exclusion de continuer à prospérer.

 

Partout où ils sont encore en lice, nous voulons élire dimanche prochain des députés communistes et Front de gauche, des députés d'autres forces de gauche qui sont prêts à combattre aux côtés des forces sociales, la casse le code du travail par ordonnances, la hausse de la CSG, la diminution drastique des effectifs de fonctionnaires, la remise en cause des services publics, comme des moyens des collectivités locales, la restriction de nos libertés publiques, l'amplification des politiques de soutien à la finance.

 

Ces candidats de gauche sont présents au second tour en Métropole et en Outre Mer pour gagner dans plusieurs dizaines de circonscriptions, dont une partie sont des candidats communistes. Ils deviennent ce soir les candidats de rassemblement de toutes les forces de gauche pour gagner.

 

Il ne faut pas laisser le second tour des élections législatives aggraver le fossé démocratique créé. La mobilisation des électeurs de gauche est nécessaire, car c'est grâce à l'abstention massive que la « République En Marche » pourrait obtenir dimanche prochain une majorité absolue et monocolore, qui lui donnerait dès cet été les mains libres pour appliquer sa politique libérale.

 

Les députés communistes et Front de gauche qu'il est possible d'élire dimanche prochain seront un point d'appui solide pour former un groupe, un gage d'espoir pour reconstruire l'avenir et la gauche ; ce sont des femmes et des hommes que vous connaissez, vous savez leur engagement pour vous défendre, proposer un chemin nouveau à notre société, unir les forces nécessaires. Vous pourrez compter sur eux tout au long du quinquennat, dans les luttes comme à l'Assemblée.

 

Nos militants vont se réunir lundi soir, en lien avec notre direction nationale, pour évaluer la situation issue du premier tour dans chaque circonscription et faire pour le second tour les choix les plus rassembleurs en fonction des situations de chaque circonscription.

 

Au-delà du second tour, les communistes prendront toutes les dispositions pour analyser la dernière période, faire le bilan de la situation et prendre de nouvelles décisions pour être à la hauteur des problèmes auxquels notre organisation et l'ensemble de la gauche sont confrontés. A l'évidence, pour ce qui nous concerne, il y a aura beaucoup à repenser en lien avec les adhérent-e-s du PCF, et l'audace devra être au rendez-vous. Un Conseil national de notre parti se réunira à cet effet les 23 et 24 juin prochains.

Au coeur des contenus de la campagne et des ordonnances. Saint Juéry Cinélux 7 Juin

le 08 juin 2017

Au coeur des contenus de la campagne et des ordonnances. Saint Juéry Cinélux 7 Juin

Quelques axes des interventions des invités et l'ultime appel d'André BOUDES.

Bernard Teper :

« Invariants » des grands mouvements sociaux historiques, hégémonie culturelle et idéologique, histoire et actualité de la sécurité sociale.

Philippe Maffre :

Agriculture « paysanne », conquêtes récentes pour les retraites des agriculteurs (sur propostitions et amendements des députés et sénateurs communistes), acquisitions de terres pour installer de jeunes agriculteurs, syndicalisme paysan.

Vincent Pluvier :

Les angles d'attaque de la privatisation de l'espace social public : santé, sécurité, école : des plans fort proches des PPP (partenariats public-privé) que les militants doivent apprendre à penser pour les affronter avec les usagers.

Une belle vraie soirée agitatrice de neurones (dire brain-storming si nous avons besoin de paraître branchés!) et instigatrice de luttes et de solidarité.

Merci à l'animateur et aux intervenants.Et merci pour la respiration musicale offerte.

 

L'appel d'André BOUDES en conclusion de son intervention !

Il reste trois jours ! et de nombreux indécis, ou de possibles nombreux abtentionnistes ; or les révélations (analysées par l'UGICT CGT et l'Huma de ce jour)  du Parisien le 5 juin sur le contenu réel du projet d'ordonnances, celles de Libération, celle du Monde, ne laissent plus aucun doute _à celles et ceux qui en avaient en tout cas_ sur le caractère exceptionnellement grave des atteintes au droit du travail, des chômeurs et des précaires envisagées. Ce sont donc trois jours que nous devons consacrer à expliquer, preuves à l'appui, combien il ne faut pas laisser de majorité à Macron et au Medef et combien des élus communistes et de rassemblement seront un appui décisif pour les jours qui viennent.

    RENCONTRE CITOYENNE. LEGISLATIVES. Mercredi 7 Juin

    le 02 juin 2017

    RENCONTRE CITOYENNE. LEGISLATIVES. Mercredi 7 Juin

    A Saint-Juéry salle du Cinélux

    Rencontre citoyenne avec nos candidats

    PCF / FDG

     

     

    - A partir de 18 h 00 et jusqu’à 20 heures :

     

                    Echanges avec les candidats

                    Animation musicale et restauration

     

    - De 20 h 00 à 22 h 00 :

     

                    Conférence-débat animée par Christian Dulieu

      Animateur du Réseau Education Populaire

     

    Avec la participation de :

     

    Bernard Teper                  Animateur du Réseau d’Education Populaire

    Vincent Pluvier                 Professeur d’économie

    Philippe Maffre              Membre de la Confédération paysanne

    CARMAUX Parc du CANDOU FETE DE L'HUMANITE 81.

    le 16 May 2017

    CARMAUX Parc du CANDOU FETE DE L'HUMANITE 81.

    A CARMAUX ce Dimanche 14 mai,

    Avec Pierre Laurent et les participants à la Fête, communistes et.. très divers: la mise à nu de la stratégie des ordonnances, le rappel des propositions de rassemblement portées par le PCF, et la richesse du travail passé et à venir des élus communistes.t

    « Prolonger l'espoir, dans le respect de la diversité »

    « Je regrette très profondément que les décisions prises par la France insoumise aient ignoré nos appels au rassemblement, à l'exception de quelques unités. Cette décision est totalement contradictoire avec l'objectif affiché d'élire une nouvelle majorité capable de refuser les injonctions d'alignement du nouveau président, Emmanuel Macron, et assez forte pour faire barrage aux prétentions de la droite et de l'extrême droite », a réagi, hier, le secrétaire national du PCF, Pierre Laurent, en déplacement à la Fête de l'Humanité du Tarn. Dans plusieurs départements, le PCF a pris en fin de semaine de nouvelles initiatives. La fédération des Bouches-du-Rhône a annoncé qu'elle retirait ses candidats dans 4 circonscriptions, dont celle où se présente Jean-Luc Mélenchon. « Nous avons choisi de faire un acte de rassemblement face aux dangers que représentent le Front national et l'élection d'une majorité aux ordres de Macron. Nous appelons chacun à prendre ses responsabilités. Nous avons montré que nous en sommes capables et qu'on ne se paie pas de mots », explique Pierre Dharréville, candidat dans la 13e circonscription. Le président du conseil départemental du Val-de-Marne, Christian Favier, a aussi pris la plume avec dix maires PCF de son département pour inviter FI à « saisir l'appel au dialogue des communistes pour construire partout des candidatures à même de prolonger l'espoir, dans le respect de la diversité de tous ceux qui se sont engagés au premier tour pour le vote en faveur de Jean-Luc Mélenchon ». Estimant que la « concrétisation de l'espoir né le 23 avril et l'avenir d'une gauche nouvelle ne se trouvent pas dans une formation unique qui prétendrait faire le vide autour d'elle », Pierre Laurent a rappelé que les « candidats soutenus par le PCF-Front de gauche continueront de faire campagne la main tendue et restent disponibles jusqu'au terme du dépôt des candidatures, le 19 mai, pour toute entente ou retrait réciproque qui permette d'avancer vers les victoires souhaitées ».

    «L'avenir d'une gauche nouvelle n'est pas dans une formation unique.» PIERRE LAURENT, SECRÉTAIRE NATIONAL DU PCF  . L'Humanité. 14 Mai 2017.

    CARMAUX Parc du CANDOU FETE DE L'HUMANITE 81.

    le 11 May 2017

    CARMAUX Parc du CANDOU FETE DE L'HUMANITE 81.

    NOMBREUSES et NOMBREUX  pour la venue de Pierre Laurent dimanche 14 mai Parc du CANDOU à CARMAUX 81.

    Cher-e Amies,

    A vous ami-e-s, lectrices et lecteurs de l’HUMANITE, citoyennes et citoyens qui cheminons depuis des décennies pour un monde plus fraternel, notre message!

    Comme chaque année, au mois de mai, se déroule la Fête de l’Huma 81 au Candou.

    Comme chaque année, il s’agit de préserver et de promouvoir notre presse, l’outil essentiel pour répondre à la bataille idéologique que nous menons face au capital.

    2017 est particulièrement intense.

    Cette journée, sera l’occasion pour notre parti de lancer la campagne des Législatives et aura un caractère exceptionnel avec la présence de notre secrétaire national Pierre Laurent. Vous qui êtes attaché à l’union au rassemblement des forces sociales et écologiques, cette fête de par ses débats et avec votre participation y contribuera.

    Nous, communistes et/ou acteurs sociaux populaires, n’avons que notre force collective pour résister et repousser ceux qui ont comme seuls objectifs celui de nous effacer et celui de briser les espoirs.

    Venez nombreux faire de la politique

    Un repas sera servi à midi, l’inscription doit être faite avant dimanche pour des raisons d’organisation (réservation au 05.63.54.07.87 – ou par mail : pcf81@wanadoo.fr).

    Le Journal de Jaurès ! une clé pour comprendre le monde ……

    ………….et le transformer !

    1 er Tour des élections présidentielles dans le Tarn. André BOUDES

    le 25 April 2017

    1 er Tour des élections présidentielles dans le Tarn. André BOUDES

    1er tour de l'élection présidentielle dans le Tarn

    Déclaration d'André Boudes

    Les militants communistes tarnais sont fiers en ce lendemain de 1er tour d'avoir apporté leur contribution au remarquable résultat du vote de rupture porté par J-L Mélenchon. Les 48.094 citoyennes et citoyens qui se sont rassemblés (20,59%) ont ouvert une nouvelle page prometteuse de la gauche au pays de Jaurès. Dans des dizaines de communes, celles où le PCF est bien implanté et au-delà, les résultats de J-L Mélenchon marquent un désir profond de changement, en particulier parmi les jeunes qui le placent en tête.

    Nous déplorons de nous retrouver dans un deuxième tour opposant la candidate de l'extrême-droite raciste et xénophobe et le candidat choisi par les milieux financiers pour amplifier les politiques libérales et nous ferons tout pour barrer la route de la Présidence de la République à Marine Le Pen arrivée en tête dans le Tarn. Notre appel pour le 7 mai n'est évidemment en aucun cas un soutien au programme anti-social d' E. Macron que nous avons combattu quand il était ministre et dont nous combattrons demain sans concession les atteintes au monde du travail, à ses droits, à nos services publics inscrites dans son programme.

    Dès aujourd'hui, nous poursuivons et amplifions notre bataille de rassemblement pour permettre dans le Tarn l'élection de député-e-s d'une gauche de combat, fidèle aux intérêts populaires comme l'ont été pendant 5 ans les députés communistes-Front de gauche. Elire des député-e-s qui résisteront à la droite et à l'extrême-droite, qui ne s'allieront pas avec des députés macronistes, tel Folliot, pour voter des lois anti-sociales.

    J'appelle toutes les forces de gauche tarnaises, celles du Front de gauche, de la France insoumise, celles de Benoît Hamon, et des écologistes à se réunir sans tarder pour débattre publiquement et préparer les échéances décisives à venir, celle du 1er mai et celles des élections législatives des 11 et 18 juin.

    Une nouvelle page de la gauche française a commencé à s'écrire. La Fête de l'Humanité le 14 mai à Carmaux avec Pierre Laurent en donnera le tempo.

    Le 24 avril 2017

    Une promenade Boris Taslitzky à Saint Sulpice.

    le 20 April 2017

    Une promenade Boris Taslitzky à Saint Sulpice.

    Hommage au Maître de Saint-Sulpice.

    Boris Taslitzky aura sa promenade dans la ville de ses fresques perdues.

     

    Samedi 29 avril à 10h.

     

    Inauguration de la promenade Boris Taslitzky à Saint Sulpice, suivie d'une exposition des œuvres et du film « Fresques perdues, Mémoire vivante » réalisé par les élèves du collège Pierre Suc.

     

    Au plus noir du malheur, il est des artistes qui, par-delà l'horreur, ont su dire l'indicible et léguer à l'humanité les témoignages rayonnants de l'invincible espoir. Tel était Boris Taslitzky.
    A Buchenwald par ses dessins et à Saint-Sulpice, sur les planches des baraques de la prison avec ses fresques, Boris a donné à la vie et à la grandeur humaine une dimension qui défie les monstres assassins. Les dessins demeurent mais les fresques ont été perdues. N'en subsistent que les photographies et les écrits des témoins, dont Aragon qui a salué « le maître de Saint-Sulpice ».

    On doit à Monique Sanchez un important travail de recherche qui, au travers de associations de la Résistance et de la Déportation et à leur président Roger Payrastre, est parvenu jusqu'aux élèves du collège, primés au Concours national. Jean-Philippe Lantès a su convaincre Madame le Maire de donner le nom du peintre communiste à l'esplanade de la ville, promenade Boris Taslitsky.

     

    http://boris-taslitzky.fr/accueil.htm

     

     

    En outre un auteur malicieux  qui raconte sa vigoureuse initiation au pacifisme  :

     

    « A cette époque je lus avec passion un livre que tout le monde discutait avec intérêt......... Le général Percin avait écrit « Guerre à la guerre » dont je fis mes délices parce qu'il éveillait mon esprit de justice. Je devins très violemment pacifiste. Mais comme je n'avais nulle idée de la façon dont il convenait d'organiser la paix, et encore moins de lumières sur l'origine des guerres sur laquelle le général ne devait pas avoir de vues plus nettes, j'en vins rapidement à la conclusion radicale qu'il suffisait de casser la gueule à tous ceux qui n'étaient point de mon avis . Mon pacifisme se faisant de plus en plus agressif, un étudiant amèricain que j'avais trouvé trop sceptique se chargea un beau matin durant le repos du modèle à l'Académie Moderne, de me démontrer que ce n'était pas là une méthode efficace ni si commode que je me l'imaginais. C'est dûment raclé et de main experte que je me retrouvai sur le trottoir, le nez saignant, la chemise en lambeaux, Je venais de prendre contact avec la vie militante. » Tu Parles ! Chronique. Boris Taslitsky. 1958.

     

    1maisp3Tarn à la Bourse du Travail mercredi 29 mars.

    le 29 March 2017

    1maisp3Tarn à la Bourse du Travail mercredi 29 mars.

    Plus de cent personnes ce mercedi soir à la Bourse du travail d'Albi sous le portrait d'Ambroize CROIZAT (!) pour déclarer:

    " engagés dans la campagne des présidentielles nous demandons une rencontre publique dans les tout prochain jours entre J L Mélenchon; B Hamon, Y Jadot et P Laurent pour créer les conditions de la victoire".

    #1maispastrois

    André Boudes PCF

    Marc Gauché (Benoît Hamon)

    Vincent Recoules (PS)

    Pascal Pragnères EELV

    FI/PG avaient exprimé la veille leur décision de ne pas participer à cette réunion.

    DÉBAT AVEC ANDRÉ BOUDES

    le 01 March 2017

    DÉBAT AVEC ANDRÉ BOUDES

    1ER CIRCONSCRIPTION DU TARN

    CONSTRUIRE UN FRONT POPULAIRE ET REPUBLICAIN

    DIRE ENSEMBLE LE TARN J’Y TIENS

    OSONS LA GAUCHE VRAIMENT

    André BOUDES candidat sur la 1èrcirconscription du Tarn, soutien à Jean Luc Mélenchon

     

    La campagne présidentielle se poursuit depuis plusieurs semaines, dans un climat délétère, sans débat de fond. En somme, on nous confisque le droit d’expression face pourtant a des enjeux décisifs pour notre peuple et pour le pays.

    Face à cela, de quel rassemblement avons-nous besoin pour changer cette politique et ceux qui la portent ?

    Ces politiques d’austérité menées depuis des années auront des répercussions  irréversibles pour nos territoires : disparition des services publics, des exploitations agricoles, des services de santé,…

    Dans ces conditions, quelle politique des territoires pourra être menée ? Se pose donc la question : de quel député avons-nous besoin ?

    Je suis un citoyen engagé. Je suis communiste et Front de Gauche, pour construire avec les citoyen-ne-s les réponses aux questions qu’ils se posent. Les militantes et les militants  m’ont demandé d’être candidat sur la 1ère circonscription du Tarn.  J’ai accepté, avec la volonté et  le souci permanent de rechercher les conditions pour organiser un large rassemblement de la gauche sociale et écologique.  Je mets donc  ma candidature à la disposition de ce rassemblement. Le moment venu, je prendrai mes responsabilités.

    Venez en débattre le jeudi 16 mars à

    St Juery Maison des associations 20h30

     

    Dans le Tarn, aussi, il faut :

    DES DEPUTES PCF-FRONT DE GAUCHE QUI VOUS DEFENDENT

    Dans la dernière mandature

    voilà ce qu’ils ont fait :

     

    ► Plans de relance des services publics

    Nous voulons remettre en cause les politiques d’austérité avec l’ambition d’une véritable relance des services publics, se déclinant par différents plans: celui de la mobilisation pour le logement (objectif 200 000 logements sociaux par an), pour la défense et le développement de la Sécurité sociale, pour la santé ou bien encore pour les transports.

    ►Plus que la simple abrogation de la loi travail, nous mettons en débat une grande loi pour la sécurité de l'emploi et de la formation

    Les députés PCF-Front de gauche, ont présenté, ce 1er février, un projet de loi construite avec le mouvement social depuis le printemps dernier, au cœur de la lutte contre la loi El Khomri. Le texte pose les fondements d’une sécurité d’emploi et de formation pour chacun, en vue d’éliminer le chômage et la précarité. Plus que la simple abrogation de la loi travail, il s’agit de construire un nouveau projet de société, un monde plus juste, un monde sans chômage qui tire toute la société vers le haut

    ► Prendre le pouvoir sur les banques

    « Face aux banques qui spéculent, à la fraude fiscale, aux dividendes records, alors que les salaires et le pouvoir d’achat se dégradent », la « France en Commun » pose comme première urgence celle de prendre « le pouvoir sur la finance pour une autre utilisation de l’argent ! » Cela passe notamment par la « création d’un pôle public bancaire… », avec l’objectif de peser significativement sur l’orientation du crédit et de l’épargne dans l’ensemble du système financier pour être au service de la sécurisation de l’emploi et de la création de richesses dans les territoires.

    Revalorisation des retraites agricoles : la proposition de loi adoptée à l’unanimité en Commission

    La commission des Affaires sociales vient d’adopter ce mercredi 25 janvier, à l’unanimité de tous les groupes de l’Assemblée nationale, la proposition de loi d’André Chassaigne, Huguette Bello et des députés du groupe de la Gauche démocrate et républicaine, visant à assurer la revalorisation des retraites agricoles. 

    La première mesure vise à élever le niveau minimum de pension agricole et à rétablir l’équilibre financier du régime de retraite complémentaire obligatoire – dit « RCO ». Elle pose le principe d’une retraite à 85 % du SMIC net au 1er janvier 2018, au lieu des 75 % prévus par le droit actuel. Cette mesure répond à une revendication forte des associations de retraités et des syndicats agricoles.

    Accaparement des terres agricoles

    Nous le savons, la politique foncière est un pilier de toute politique agricole et alimentaire qui participe de l’orientation globale de notre modèle agricole et de la structure des exploitations sur le territoire national. Nous le savons aussi, elle est un enjeu important pour le renouvellement et l’installation de nos jeunes agriculteurs, trop souvent confrontés à des problèmes touchant au foncier lorsqu’ils débutent leur activité. Les communistes – ont toujours été très attachés à un modèle d’exploitation familiale et à taille humaine qui a l’immense mérite d’ancrer des actifs et des familles sur nos territoires, mais aussi de faciliter la transmission de ces structures.

    Communiqué de presse. André Boudes 1 ère Circonscription du Tarn

    le 13 April 2017

    Communiqué de presse. André Boudes 1 ère Circonscription du Tarn

    1er tour des présidentielles 2017

    Appel à voter d’André Boudes candidat Front de Gauche PCF de la 1ère circonscription - Législatives du Tarn

    Parce que nous voulons le choix du progrès social, prendre le pouvoir sur l’argent, respecter l’humain et la planète, une république démocratique, l’égalité hommes-femmes, une Europe sociale, j’appelle à voter pour Jean-Luc Mélenchon le 23 avril.

     

    Albi, le 13 avril 2017

     

    L'Humanité. Castres-Toulouse. L'autoroute de la discorde. Bruno Vincens.

    le 15 February 2017

    L'Humanité. Castres-Toulouse. L'autoroute de la discorde. Bruno Vincens.

    Avec une "coquille" dans le texte puisque ce n'est pas le PACT qui a financé l'étude, mais la région, des collectivités locales et le départementde la Haute Garonne.

    1ER CIRCONSCRIPTION DU TARN

    CONSTRUIRE UN FRONT POPULAIRE ET REPUBLICAIN

    DIRE ENSEMBLE LE TARN J’Y TIENS

    OSONS LA GAUCHE VRAIMENT

    André BOUDES candidat sur la 1èrcirconscription du Tarn, soutien à Jean Luc Mélenchon

     

    La campagne présidentielle se poursuit depuis plusieurs semaines, dans un climat délétère, sans débat de fond. En somme, on nous confisque le droit d’expression face pourtant a des enjeux décisifs pour notre peuple et pour le pays.

    Face à cela, de quel rassemblement avons-nous besoin pour changer cette politique et ceux qui la portent ?

    Ces politiques d’austérité menées depuis des années auront des répercussions  irréversibles pour nos territoires : disparition des services publics, des exploitations agricoles, des services de santé,…

    Dans ces conditions, quelle politique des territoires pourra être menée ? Se pose donc la question : de quel député avons-nous besoin ?

    Je suis un citoyen engagé. Je suis communiste et Front de Gauche, pour construire avec les citoyen-ne-s les réponses aux questions qu’ils se posent. Les militantes et les militants  m’ont demandé d’être candidat sur la 1ère circonscription du Tarn.  J’ai accepté, avec la volonté et  le souci permanent de rechercher les conditions pour organiser un large rassemblement de la gauche sociale et écologique.  Je mets donc  ma candidature à la disposition de ce rassemblement. Le moment venu, je prendrai mes responsabilités.

    Venez en débattre le jeudi 16 mars à

    St Juery Maison des associations 20h30

     

    Dans le Tarn, aussi, il faut :

    DES DEPUTES PCF-FRONT DE GAUCHE QUI VOUS DEFENDENT

    Dans la dernière mandature

    voilà ce qu’ils ont fait :

     

    ► Plans de relance des services publics

    Nous voulons remettre en cause les politiques d’austérité avec l’ambition d’une véritable relance des services publics, se déclinant par différents plans: celui de la mobilisation pour le logement (objectif 200 000 logements sociaux par an), pour la défense et le développement de la Sécurité sociale, pour la santé ou bien encore pour les transports.

    ►Plus que la simple abrogation de la loi travail, nous mettons en débat une grande loi pour la sécurité de l'emploi et de la formation

    Les députés PCF-Front de gauche, ont présenté, ce 1er février, un projet de loi construite avec le mouvement social depuis le printemps dernier, au cœur de la lutte contre la loi El Khomri. Le texte pose les fondements d’une sécurité d’emploi et de formation pour chacun, en vue d’éliminer le chômage et la précarité. Plus que la simple abrogation de la loi travail, il s’agit de construire un nouveau projet de société, un monde plus juste, un monde sans chômage qui tire toute la société vers le haut

    ► Prendre le pouvoir sur les banques

    « Face aux banques qui spéculent, à la fraude fiscale, aux dividendes records, alors que les salaires et le pouvoir d’achat se dégradent », la « France en Commun » pose comme première urgence celle de prendre « le pouvoir sur la finance pour une autre utilisation de l’argent ! » Cela passe notamment par la « création d’un pôle public bancaire… », avec l’objectif de peser significativement sur l’orientation du crédit et de l’épargne dans l’ensemble du système financier pour être au service de la sécurisation de l’emploi et de la création de richesses dans les territoires.

    Revalorisation des retraites agricoles : la proposition de loi adoptée à l’unanimité en Commission

    La commission des Affaires sociales vient d’adopter ce mercredi 25 janvier, à l’unanimité de tous les groupes de l’Assemblée nationale, la proposition de loi d’André Chassaigne, Huguette Bello et des députés du groupe de la Gauche démocrate et républicaine, visant à assurer la revalorisation des retraites agricoles. 

    La première mesure vise à élever le niveau minimum de pension agricole et à rétablir l’équilibre financier du régime de retraite complémentaire obligatoire – dit « RCO ». Elle pose le principe d’une retraite à 85 % du SMIC net au 1er janvier 2018, au lieu des 75 % prévus par le droit actuel. Cette mesure répond à une revendication forte des associations de retraités et des syndicats agricoles.

    Accaparement des terres agricoles

    Nous le savons, la politique foncière est un pilier de toute politique agricole et alimentaire qui participe de l’orientation globale de notre modèle agricole et de la structure des exploitations sur le territoire national. Nous le savons aussi, elle est un enjeu important pour le renouvellement et l’installation de nos jeunes agriculteurs, trop souvent confrontés à des problèmes touchant au foncier lorsqu’ils débutent leur activité. Les communistes – ont toujours été très attachés à un modèle d’exploitation familiale et à taille humaine qui a l’immense mérite d’ancrer des actifs et des familles sur nos territoires, mais aussi de faciliter la transmission de ces structures.

    REUNION CITOYENNE

    Jeudi 15 Décembre à 20H30.

    Ferme de PRATGRAUSSALS.

    Réunion Citoyenne.

    Convergeons pour une alternative

    et pour en finir avec l'austérité.

     

              Madame, Monsieur, Cher-e Ami-e,

    Par vos engagements dans les collectifs citoyens, dans l'action syndicale, par les pétitions et les appels que vous avez signés, tout au long des derniers mois vous avez exprimé votre volonté d'intervenir pour écarter le danger de voir la droite et l'extrême droite occuper tout l'espace politique en 2017. Des milliers de Tarnais-e-s partagent nos craintes communes. Prenant appui sur les politiques françaises et européennes d'austérité, le programme de Fillon et l'imposture du FN soulignent l'urgence que tou-te-s les citoyen-ne-s , toutes les sensibilités de la gauche sociale et écologique, se rassemblent. Voilà le sens de notre invitation et de notre appel à écarter la division et la dispersion en œuvrant ensemble à des constructions communes.

    Les communistes se sont prononcés majoritairement et sont désormais unis dans le soutien à la candidature de Jean-Luc Mélenchon et dans la construction du rassemblement dans les circonscriptions. Nous disons RASSEMBLONS-NOUS car, pour ouvrir une perspective d'alternative et d'espoir en France et dans le Tarn, l'union sans exclusive de toutes les forces politiques, syndicales et citoyennes est indispensable afin d' impulser la dynamique qui permettra d'assurer la présence du candidat au 2ème tour de la présidentielle et le succès des candidats communs aux législatives.

     

    Lors de cette rencontre, la libre parole de chacun-e sera sollicitée. Les propositions sont attendues, respectant les différences et permettant de construire les convergences dans un travail et des initiatives partagées.

    L'enjeu est immense : c'est celui de l'avenir de la France et, après un quinquennat destructeur, celui de la reconstruction d'une gauche sur les bases de ses fondamentaux d'égalité et d'émancipation humaine. C'est à chacune et à chacun de nous, ici en particulier au pays de Jaurès, qu'il appartient de relever ce défi.

    Persuadés que vous entendrez cet appel, nous vous assurons de notre engagement fraternel.

                                                                                                     La Fédération du Tarn du PCF

     

    Nota : Si vous étiez dans l'impossibilité de vous déplacer le 15 décembre, vous pouvez nous contacter :

    53 Boulevard Montebello Albi - ( : 05 63 54 07 87....ou .... pcf81@wanadoo.fr

     

    Les jeunes communistes du Tarn à Gages (Aveyron)

    le 19 August 2017

    Les jeunes communistes du Tarn à Gages (Aveyron)

    La fédération du Tarn du PCF à parrainé et organisé une journée à la mer à Vendres pour le groupe de jeunes palestiniennes et palestiniens en séjour dans notre région à l'occasion de leur venue à Gages (12) pour participer au festival "Palestine en campagne" qui à eu lieu du 11 au 13 Août dernier. Association Le philistin.

    Bel accueil des communistes de la section du Sud Biterrois, encore merci eux pour cette belle journée de solidarité. Fraternellement, 
     
    Alain Rousseau

    Le premier moyen de combattre les ordonnances...............

    le 18 May 2017

    Le premier moyen de combattre les ordonnances...............

    Le présidentde la République n'a pas le pouvoir d'utiliser les ordonnances...La constitution ne donne pas le pouvoir au Président de la République ......(Pierre Laurent à la Fête de l'Huma 81 à Carmaux).

     

    Voir la vidéo ci-jointe.

    CARMAUX. La Santé se reconquiert à plusieurs! Jeudi 27 Avril.

    le 10 April 2017

    CARMAUX. La Santé se reconquiert à plusieurs! Jeudi 27 Avril.

    La Santé se reconquiert à plusieurs !

     

    Invitation

     

    Faire le constat d’un désert médical en cours sur notre territoire, oui !

     

    Le dénoncer, bien-entendu !

     

    Chercher et mettre en place, ensemble, des solutions, c’est mieux !

     

    Nous  mettons   à disposition un moment d’échanges et de constructions  de propositions  sur l’avenir  d’une offre de santé correspondant aux besoins des populations du carmausin/ségala.

     

    Nous vous invitons, vous les citoyens, vous les  professionnels de santé, vous les syndicalistes de la santé, vous les élus, à cette rencontre

     

    Le jeudi 27 avril prochain à la salle annexe de la Mairie,

    Rue du Chanoine Freyssinet, à 20h00.

    Carmaux

     

    La Section du carmausin/ségala du PCF

    Contact : pcfsectioncarmaux@orange.fr

     

    La SECU, la SANTE c’est vital.

    PCF Puylaurens. Axe Castres Toulouse

    le 19 January 2017

    PCF Puylaurens. Axe Castres Toulouse

    AXE CASTRES TOULOUSE

    1. Barrage filtrant : plus de 2000 tracts ont encore été distribué. Une soixantaine de volontaires ont bravé les frimas pour informer encore et encore un public toujours aussi peu renseigné.

    • Pour ceux qui n'étaient pas là, l'ambiance était agréable, la majorité des personnes arrêtées étaient plutôt en faveur de notre position. Notre action d’information s’est passée dans le calme et la bonne humeur.
    • Pour ceux qui étaient présents, encore un grand merci pour avoir affronté le froid. Merci à ceux qui ont distribué et fait passer les messages essentiels. Merci pour leur patience et leur énergie. Merci à ceux qui ont inséré les tracts de dernière minute dans notre 1er tract alors que les mains étaient frigorifiées ! Merci à Philippe pour nous avoir régalé.

    > 2. Audition du PACT par les commissaires enquêteurs :

    >

    2h40 d'audition. La commission et en particulier son Président ont toujours faits preuve d’une écoute active. Nous avons pu exposer nos points de vue et les commissaires se sont dits ravis d'avoir un dossier argumenté. Les représentants du PACT (Jacques Carcasses, Bernard Cottaz Cordier et Patricia Leplatois) sont ressortis de cette entrevue avec le sentiment d'avoir été entendus même si, évidemment, les membres de la commission ne sont jamais sortis de leur devoir de réserve. Ils ont à plusieurs reprises souligné les points positifs et ceux qui l'étaient moins, au regard du cadre formel de ce que doit être une enquête publique.

    Les conseils de la Commission s’avèrent riches d'enseignements pour les avis que nous pouvons encore déposer les uns et les autres.

    >

    Il nous faut toujours argumenter en ayant en point de mire ce qui est ou n'est pas d'utilité publique dans ce projet c'est à dire ce qui présente un intérêt ou une nuisance pour la collectivité, dans ses effets immédiats comme à plus long terme. L'utilité publique, l'intérêt public ou l'intérêt général, c'est ce qui intéresse l'ensemble de la population, "le bien public". C’est ce qui intéresse aussi la Commission pour rendre son avis ultérieurement. Il  est impératif de faire ressortir ces aspects dans la rédaction de nos avis si on veut qu'ils aient un maximum d'impact sur la Commission. Bien entendu, pour nous, le projet alternatif proposé par la pré-étude est très important, mais aux yeux de la commission ça ne peut être qu’une proposition intervenant après avoir fait la démonstration de l'absence d'utilité publique du projet d'autoroute. Ils nous ont bien rappelé que le rôle de la commission n'était pas de choisir entre deux options mais de juger de l'utilité publique du projet mis en débat.

     

    N’hésitez donc pas à rédiger de nouveaux avis en ce sens à déposer sur les registres en mairie (voir PJ) ou sur le registre électronique : http://www.registre-numerique.fr/LACT/deposer-son-observation.

     

    Pour information, notre pétition a aussi été déposée et sera enregistrée par la Commission. Vous trouverez ci-joints l’avis du PACT ainsi que sa pétition.

    > On ne lâche rien et encore moins pour notre dernier barrage filtrant à Verfeil, samedi prochain entre 10h et 12h au rond point donnant accès à la bretelle de l’A68.

     

    POUR VOTRE INFORMATION : Vous trouverez en PJ la réponse de Frédéric Manon, Conseiller municipal de Lacroisille, à M. Folliot, député du Tarn, suite à son courrier sur l'organisation d'une réunion des membres de la commission Cohésion Territoriale du département du Tarn afin que soient présentés aux conseillers départementaux les résultats de la pré-étude de l’aménagement sur place de la RN126.
     

     

    Grève patriotique du 13 juillet Carmaux-Cagnac

    le 13 juillet 2017

    Grève patriotique du 13  juillet Carmaux-Cagnac

    Ce jeudi 13  juillet à la Croix du Marquis à Carmaux.

     

    COMMEMORATION DE LA GREVE PATRIOTIQUE DES MINEURS DU 13 JUILLET 1944 DE CARMAUX-CAGNAC .

    Allocution prononcée par Serge Entraygues puis dépôt d'une gerbe au pied de la stèle.

    Organisée depuis 1994 par les associations et organisations formant le Comité d'organisation : Anciens Combattants (ARAC, ANACR .. .), Déportés et Internés (FNDIRP, ADIF .. .), CGT (UD81, UL Carmaux, Syndicat des Mineurs), Parti Communiste Français (Fédération du Tarn, Jeunesse Communiste), Institut Tarnais  d'Histoire Sociale CGT.

     

    J SANCHEZ.

    Secrétaire Général du Syndicat des Mineurs CGT de CARMAUX

    Mines Energie.

    sur sa promenade à Saint Sulpice La Pointe............ Boris Taslitzky ......et sa fille, le docteur Evelyne Taslitzky"

    le 20 May 2017

    sur sa promenade à Saint Sulpice La Pointe............ Boris Taslitzky ......et sa fille, le docteur Evelyne Taslitzky

    Saint Sulpice la Pointe. Tarn. 29 Avril 2017.

    Ce 29 Avril était inaugurée la « Promenade Boris Taslitzsky » suivie d’une exposition d’œuvres du peintre, résistant et déporté (à Buchenwald le 31 juillet 1944) et de la diffusion du film documentaire « Fresques perdues , Mémoire vivante» réalisé par les élèves du collège Pierre SUC et primé au Concours National de la Résistance et de la Déportation.

    « Lorsque j’arrive à Saint Sulpice, toute une organisation est en place…. Les internés avaient transformé le camp en véritable université. J’enrichis l’enseignement du dessin… Un jour je reçois caché dans un sac de farine, la « Ballade de celui qui chanta dans les supplices ». En une nuit, j’ai fait dans ma baraque une fresque de 5 m x 3 m basée sur ce poème d’Aragon ».

     

    « Une autre chanson française à vos lèvres finissant

    La Marseillaise est montée pour toute l’Humanité ».

     

    Vous trouverez en pièce jointe le texte du discours prononcé par Jean Philippe LANTES ce 29 avril 2017.

    Réalmont le jeudi 27 Avril avec André BOUDES candidat sur la 1ère circonscription du Tarn, soutien à Jean Luc Mélenchon

    le 10 April 2017

    Réalmont le jeudi 27 Avril avec André BOUDES candidat sur la 1ère circonscription du Tarn, soutien à Jean Luc Mélenchon

    1ERE CIRCONSCRIPTION DU TARN

    CONSTRUIRE UN FRONT POPULAIRE ET REPUBLICAIN

    DIRE ENSEMBLE LE TARN J’Y TIENS

    OSONS LA GAUCHE VRAIMENT

     

    André BOUDES candidat sur la 1ère circonscription du Tarn, soutien à Jean Luc Mélenchon

     

    La campagne présidentielle se poursuit depuis plusieurs semaines, dans un climat délétère, sans débat de fond. En somme, on nous confisque le droit d’expression face pourtant a des enjeux décisifs pour notre peuple et pour le pays.

    Face à cela, de quel rassemblement avons-nous besoin pour changer cette politique et ceux qui la portent ?

    Ces politiques d’austérité menées depuis des années auront des répercussions  irréversibles pour nos territoires : disparition des services publics, des exploitations agricoles, des services de santé,…

    Dans ces conditions, quelle politique des territoires pourra être menée ? Se pose donc la question : de quel député avons-nous besoin ?

    Je suis un citoyen engagé. Je suis communiste et Front de Gauche, pour construire avec les citoyen-ne-s les réponses aux questions qu’ils se posent. Les militantes et les militants  m’ont demandé d’être candidat sur la 1ère circonscription du Tarn.  J’ai accepté, avec la volonté et  le souci permanent de rechercher les conditions pour organiser un large rassemblement de la gauche sociale et écologique.  Je mets donc  ma candidature à la disposition de ce rassemblement. Le moment venu, je prendrai mes responsabilités.

     

    Venez en débattre le jeudi 27 avril à

    Réalmont – Salle de la Mairie 20h30

     

    De nouveaux efforts du PCF du Tarn vers le rassemblement..

    le 13 March 2017

    De nouveaux efforts du PCF du Tarn vers le rassemblement..

    Une rencontre eu lieu le 6 mars avec les responsables d’EELV puis André Boudes a adressé le 10 mars un nouveau courrier aux deux co-secrétaires du Parti de Gauche.

    Chers Camarades,

    Nous soutenons le même candidat, Jean-Luc Mélenchon, à l’élection présidentielle. Communistes et Insoumis seront côte à côte le 18 mars pour assurer le succès de la marche citoyenne. Qui pourrait comprendre que nous soyons divisés aux élections législatives ? Nous tenons ce langage de bon sens depuis des mois et avons multiplié les propositions de rencontres départementales pour convenir d’un accord de rassemblement dans nos circonscriptions.

    Nous partageons les propos de Jean-Luc Mélenchon dans l’Humanité-Dimanche (voir au verso) qui dit que « chacun prenne ses responsabilités……… »

    …………..

    Notre collège exécutif est convoqué le 20 mars et nous vous invitons à nous rencontrer auparavant pour proposer aux Tarnais-es de gauche des candidatures de rassemblement.

     …………….. Dans l’attente……….

    Adresse du Parti communiste au peuple de France

    Vous êtes des millions à vouloir tourner la page d’un système politique réduit à l’impuissance et rongé par les forces de l’argent. Vous êtes des millions à être en colère contre des politiques dures pour les faibles et faibles contre les puissants, contre toutes les discriminations, contre une finance qui détruit tout dans notre pays, de l’emploi aux relations humaines les plus précieuses.

    Vous voulez pouvoir intervenir et décider sur tout ce qui concerne votre vie, votre travail. Une victoire de la droite ou de l’extrême droite aux élections de 2017 précipiterait le pays vers plus de misère, d’arbitraire et de division. Marine Le Pen veut faire régresser la France en l’entraînant dans le sillage du sinistre Donald Trump. François Fillon veut liquider la Sécurité sociale et tous nos services publics. Emmanuel Macron veut étendre la logique de l’ubérisation libérale à tous les domaines de la vie et du travail. Nous ne voulons pas de ces années noires pour notre pays.

    C’est pour éviter ce désastre que nous les communistes, nous voulons lors des élections présidentielle et législatives de mai et juin prochains, faire gagner la gauche : une gauche qui reconstruise une grande politique de justice, d’égalité et de paix. Une gauche qui engage une politique de lutte efficace contre le chômage, les inégalités et la pauvreté, de sécurisation de nos vies, de droits nouveaux pour les salariés et les citoyens.

    Nous ne voulons pas de la politique qui nous a tourné le dos ces cinq dernières années en emboîtant le pas aux forces libérales. La gauche que nous voulons, c’est celle qui s’est battue contre la loi Travail, contre le projet de déchéance de nationalité, qui se bat pour l’avenir des services publics, qui peut ouvrir un nouvel avenir de progrès à la jeunesse.

    Il y a quelques mois, cela paraissait irréaliste. Aujourd’hui, la présence au second tour de l’élection présidentielle d’une candidature porteuse de ces combats et la constitution en juin d’une majorité de gauche et écologiste paraissent à nouveau possibles. C’est ce pourquoi nous nous battons depuis un an : nous n’avons pas présenté de candidat communiste à l’élection présidentielle pour le permettre. Nous soutenons Jean-Luc Mélenchon, dont le programme est le plus proche du nôtre, avec cet objectif.

    Ce qui doit être au cœur de tout, c’est un pacte de majorité, clair et transparent qui se donne les moyens du changement.

    Voilà pourquoi nous appelons les candidats et les forces de gauche à intensifier leurs discussions jusqu’à conclure ensemble un pacte de majorité pour gouverner la France. Nous voulons élire en mai un président de gauche, en juin une majorité de députés de gauche à l’Assemblée nationale, qui appliquera une politique de rupture avec l’austérité. Au sein de cette majorité, élire des députés communistes et du Front de gauche bien plus nombreux qu’en 2012. Et surtout, il faudra rester mobilisés et vigilants avant, pendant et après les élections, comme lors du Front populaire face au grand patronat, à la droite et à l’extrême droite.

    Nous communistes, nous proposons que ce pacte comporte :

    Une VIe République qui nous sorte du régime présidentiel, avec notamment la proportionnelle à toutes les élections et un statut de l’élu-e, des droits nouveaux pour les salariés dans les entreprises, le droit de vote des étrangers résidant en France, le récépissé contre les contrôles de police au faciès ; la constitutionnalisation du droit à l’avortement.

    Un programme de relance sociale avec l’abrogation de la loi El Khomri et son remplacement par une loi de sécurité de l’emploi et de la formation, l’augmentation des salaires, des minimas sociaux et des pensions, la diminution du temps de travail, la retraite à 60 ans, une nouvelle ambition pour la Sécurité sociale, avec un retour progressif vers un remboursement de tous les soins à 100 %.

    Un plan global d’action pour l’autonomie et l’émancipation de la jeunesse dans tous les domaines : petite enfance, éducation, culture, sports, santé, logement, emploi.

    La création d’un ministère de plein droit pour l’égalité femmes-hommes et le renforcement des dispositifs contraignants pour l’égalité salariale et professionnelle.

    La lutte contre toutes les discriminations, qu’elles soient liées à l’origine, à la confession, à l’orientation ou l’identité sexuelle, la maladie ou le handicap.

    La lutte contre la finance avec un plan d’action contre l’évasion fiscale, une COP fiscale mondiale, la création d’un pôle public bancaire pour changer le rôle du crédit, avec la nationalisation de BNP-Paribas et de la Société générale.

    Un plan de bataille pour la France en Europe avec la remise en cause du traité budgétaire européen et un plan d’investissement financé par la BCE. Il servirait en France à la lutte contre l’exclusion et la pauvreté, à l’investissement massif pour les services publics, au logement pour tous et aux collectivités locales.

    Un plan cohérent de nouvelle industrialisation créant un million d’emplois dans toutes les filières utiles au développement humain s’appuyant sur un développement conséquent de la recherche, de transition écologique avec un mix énergétique renouvelables-nucléaire sous contrôle public, de développement d’un nouveau modèle agricole.

    Nous proposons à tous les candidats et toutes les forces de gauche de discuter ces propositions. Le Parti communiste demande pour cela à les rencontrer.

    Dans le même mouvement, nous vous proposons donc à tous, sans attendre le jour ultime du vote, de multiplier les luttes sociales, les rencontres publiques de terrain, les débats sur les réseaux sociaux, de lever un immense forum citoyen pour faire entendre de toutes les manières possibles cette exigence d’union et d’engagement autour d’un pacte capable de changer vraiment la vie.

    Nous ouvrirons à toutes les forces de gauche notre prochaine rencontre nationale le 28 février à la Bellevilloise à Paris sur le thème : « L’ennemi, c’est toujours la finance ».

    Nous proposons que se tienne dans les plus brefs délais une grande rencontre de débat public pour un pacte de majorité à gauche avec les candidats et les forces qui les soutiennent. De nombreux citoyens le souhaitent. Pour notre part nous y sommes prêts.

    À l’heure du dépôt des parrainages pour l’élection présidentielle, il faut avancer vite. Nous appelons également tous nos concitoyens à se mêler sans attendre des élections législatives. L’heure est à la mobilisation partout. Là aussi, les communistes et leurs candidats appellent au rassemblement pour garantir les moyens du changement espéré par nos concitoyens.