Fédération PCF 81 du Tarn

Fédération PCF 81 du Tarn
Accueil
 

le 01 January 1970

    le 01 December 2017

    le 27 November 2017

    Toulouse, parmi les 40 Marches pour la Paix ce samedi 23 Septembre.

    le 25 September 2017

    Toulouse, parmi les 40 Marches pour la Paix ce samedi 23 Septembre.

    Pour le secrétaire national du PCF, Pierre Laurent, après les discours à l'ONU du président Emanuel Macron sur le multilatéralisme, il faut des actes tels "que l'engagement de la France dans le traité international de désarmement nucléaire ou l'appui plus déterminé aux processus de paix dans les zones de confllit".

    L'intervention populaire sera décisive ou pas dans les mois qui viennent: les  1700 milliarsds d'euros dépensés chaque année dans le monde pour les armes sont totalement incopatibles avec  la Paix "formelle", les 17 objectifs de développement, les engagements de l'accord de Paris sur le climat, etc... 

    Membre permanent du Conseil de sécurité de l’ONU dont elle prendra la présidence en ce mois d’octobre, la France doit initier une politique internationale de coopération et de développement partagé.

    Rien ne se fera dans ce sens sans pression populaire et les communistes ont une grande responsabilité dans cet essor nécessaire alors que l'immense majorité des médias, très souvent liés au groupes militaires, s'ils réveillent les angoisses à longueur d'antennes, ont su boycotter toute information sur cette journée INTERNATIONALE pour la paix.

    Le 23 septembre, le PCF a associé ses forces à toutes celles et ceux qui se lèvent pour la paix universelle, le désarmement universel, l’abolition des armes nucléaires, et la signature par la France du Traité International signé à l'ONU par 122 pays le 7 juillet dernier.

      Les rendez vous des sections.

      le 29 August 2017

      Les rendez vous des sections.

      Ce vendredi 1 er Septembre à 18H00.

      Réunion "de rentrée" des communistes Graulhétois (l'APL, l'ISF, les ordonnances, la loi travail XXL, les contrats aidés, étaient au RdV militant pendant l'été à Réalmont et à Graulhet).

      Et place au 12Septembre et à la Fête du journal de Jaurès les 15,16 et 17, puis aux initiatives de la journée internationale pour la Paix.

      le mardi 12 septembre, manifestation départementale à 14h30 place du Vigan à Albi.

       

      Les jeunes communistes du Tarn à Gages (Aveyron)

      Conférence de presse. 1 er Août. Albi.

      le 06 August 2017

      Conférence de presse. 1 er Août. Albi.

       

      Au «SOMMAIRE » de la conférence de presse de la Fédération du PCF du Tarn du  mardi 1er Août 2017 :

       

      - CSG: l'impôt injuste qui dénature le financement de la protection sociale et "épargne" nombre de revenus

      - Conférence des territoires

      - Suppression de la TA…. Et de 13 MM pour les collectivités

      - Droits et libertés : état d’urgence, ordonnances, migrations

      - Loi travail : « coût » des licenciements illégaux, droit syndical (constitutionnel), abandon de la pénibilité.

      - Le rassemblement à gauche....

       

      avec l'intervention de cinq camarades.

      Et

      Le rendez vous de la vignette le 22 Août à 18H00

      Et quelques jours après.............. ceux du 12 Septembre, de la Fête (et de l'équipe du montage), des Marches pour la Paix le samedi 23  Septembre .

       

      Etaient présents : La Dépêche, Les Nouvelles du Tarn, Albiges     

      1 er Tour des élections présidentielles dans le Tarn. André BOUDES

      le 25 April 2017

      1 er Tour des élections présidentielles dans le Tarn. André BOUDES

      1er tour de l'élection présidentielle dans le Tarn

      Déclaration d'André Boudes

      Les militants communistes tarnais sont fiers en ce lendemain de 1er tour d'avoir apporté leur contribution au remarquable résultat du vote de rupture porté par J-L Mélenchon. Les 48.094 citoyennes et citoyens qui se sont rassemblés (20,59%) ont ouvert une nouvelle page prometteuse de la gauche au pays de Jaurès. Dans des dizaines de communes, celles où le PCF est bien implanté et au-delà, les résultats de J-L Mélenchon marquent un désir profond de changement, en particulier parmi les jeunes qui le placent en tête.

      Nous déplorons de nous retrouver dans un deuxième tour opposant la candidate de l'extrême-droite raciste et xénophobe et le candidat choisi par les milieux financiers pour amplifier les politiques libérales et nous ferons tout pour barrer la route de la Présidence de la République à Marine Le Pen arrivée en tête dans le Tarn. Notre appel pour le 7 mai n'est évidemment en aucun cas un soutien au programme anti-social d' E. Macron que nous avons combattu quand il était ministre et dont nous combattrons demain sans concession les atteintes au monde du travail, à ses droits, à nos services publics inscrites dans son programme.

      Dès aujourd'hui, nous poursuivons et amplifions notre bataille de rassemblement pour permettre dans le Tarn l'élection de député-e-s d'une gauche de combat, fidèle aux intérêts populaires comme l'ont été pendant 5 ans les députés communistes-Front de gauche. Elire des député-e-s qui résisteront à la droite et à l'extrême-droite, qui ne s'allieront pas avec des députés macronistes, tel Folliot, pour voter des lois anti-sociales.

      J'appelle toutes les forces de gauche tarnaises, celles du Front de gauche, de la France insoumise, celles de Benoît Hamon, et des écologistes à se réunir sans tarder pour débattre publiquement et préparer les échéances décisives à venir, celle du 1er mai et celles des élections législatives des 11 et 18 juin.

      Une nouvelle page de la gauche française a commencé à s'écrire. La Fête de l'Humanité le 14 mai à Carmaux avec Pierre Laurent en donnera le tempo.

      Le 24 avril 2017

      Réalmont le jeudi 27 Avril avec André BOUDES candidat sur la 1ère circonscription du Tarn, soutien à Jean Luc Mélenchon

      le 10 April 2017

      Réalmont le jeudi 27 Avril avec André BOUDES candidat sur la 1ère circonscription du Tarn, soutien à Jean Luc Mélenchon

      1ERE CIRCONSCRIPTION DU TARN

      CONSTRUIRE UN FRONT POPULAIRE ET REPUBLICAIN

      DIRE ENSEMBLE LE TARN J’Y TIENS

      OSONS LA GAUCHE VRAIMENT

       

      André BOUDES candidat sur la 1ère circonscription du Tarn, soutien à Jean Luc Mélenchon

       

      La campagne présidentielle se poursuit depuis plusieurs semaines, dans un climat délétère, sans débat de fond. En somme, on nous confisque le droit d’expression face pourtant a des enjeux décisifs pour notre peuple et pour le pays.

      Face à cela, de quel rassemblement avons-nous besoin pour changer cette politique et ceux qui la portent ?

      Ces politiques d’austérité menées depuis des années auront des répercussions  irréversibles pour nos territoires : disparition des services publics, des exploitations agricoles, des services de santé,…

      Dans ces conditions, quelle politique des territoires pourra être menée ? Se pose donc la question : de quel député avons-nous besoin ?

      Je suis un citoyen engagé. Je suis communiste et Front de Gauche, pour construire avec les citoyen-ne-s les réponses aux questions qu’ils se posent. Les militantes et les militants  m’ont demandé d’être candidat sur la 1ère circonscription du Tarn.  J’ai accepté, avec la volonté et  le souci permanent de rechercher les conditions pour organiser un large rassemblement de la gauche sociale et écologique.  Je mets donc  ma candidature à la disposition de ce rassemblement. Le moment venu, je prendrai mes responsabilités.

       

      Venez en débattre le jeudi 27 avril à

      Réalmont – Salle de la Mairie 20h30

       

      Rencontres à Graulhet à En Gach puis au Marché. Prochain Rendez vous à Crens.

      le 22 March 2017

      Rencontres à Graulhet à En Gach puis au Marché. Prochain Rendez vous à Crens.

      Jeudi 23 Mars. Dimanche 26.

      Deux occasions passées de rencontres et de débats avec les habitants de Graulhet: le 23 Mars à En Gach puis ce Dimanche au marché avec Rachid Touzani, candidat du PCF pour un Rassemblement de la gauche sociale et écologique dans la deuxième circonscription. Nous renouvelons à Crens le vendredi 7 Avril. C'est inégal mais les discussions sont très animées et  très politiques.

      Les vidéos

      • Déclaration de Pierre Laurent - 1er tour de l'élection présidentielle - 23 avril 2017

      • Actu' mardi 21 mars - Industrie : stop la casse

      • Actu' du mardi 21 mars - Industrie : Stop la casse !

      • La France en Commun

      • Les rencontres nationales du PCF - L'austérité n'est pas une fatalité

       

      Conseil sanitaire territorial du Carmausin Segala.

      le 07 juillet 2018

      Conseil sanitaire territorial du Carmausin Segala.

       

      Conseil sanitaire territorial du Carmausin~Ségala

       

      Toujours mobilisé contre le désert médical.

       

      Quatre mois après la fermeture du Service d'accueil de proximité de la Polyclinique, le Conseil territorial porte un projet de création de centre de santé public.

      Le conseil sanitaire territorial de santé du Carmausin Ségala ne désarme pas. A la pointe de la mobilisation depuis l'automne dernier pour le maintien du Service d'accueil de proximité (SAP) et de soins non programmés de la polyclinique Sainte Barbe, il a organisé plusieurs manifestations

      qui ont réuni des centaines de personnes, diffusé une pétition approuvée par des milliers de

      signataires, interpellé élus, dirigeants de Filiéris, responsables de l'Agence régionale de

      santé ... Si ces mobilisations ne sont pas parvenues à empêcher la fermeture du SAP, effective

      depuis février (Filiéris assurant que son centre de santé de Carmaux légèrement renforcé pallie cette fermeture), elles ont permis de poser largement le débat sur le désert médical dans le Carmausin et le développement sur le territoire d'un véritable service public de soins de premier recours. "La.

      fermeture du Sap est immense gâchis", commente Alain Rousseau, animateur du conseil sanitaire, avant de faire référence au récent rapport remis en mai par Thomas Mesnier, député (LREM) de Charente sur l'organisation des soins non programmés dans les territoires :

       

      "Quand on lit ce rapport, on retrouve ce que le Conseil sanitaire a proposé", à savoir une structuration de la communauté professionnelle territoriale de santé (CPTS) en lui faisant confiance pour construire des projets. Cet hiver, le Conseil sanitaire avait en effet fait la proposition d'un centre de santé avec petit plateau technique bénéficiant d'une mobilisation collective de tous les partenainres et apte à répondre aux besoins en soins de proximité locaux (et évitant d'engorger les Urgences albigeoises). Dans son rapport, T. Mesnies, qui est médecin urgentiste, recommande bel et bien des structurations souples, labellisées, proposant une réponse adaptée par les ARS dans leurs échanges avec les acteurs de terrain.

       

      Echanger avec les acteurs de santé .

       

      Echanger avec les acteurs de terrain et de santé, et en premier lieu avec l'ARS, le Conseil contiriue de le faire. Une rencontre a eu lieu récemment avec le délégué territorial de l'ARS au cours de laquelle le Conseil l'a informé que, si le centre de santé de Filiéris assure un accueil de soins non programmés, c'est "de façon pas satisfaisante, avec un délai d'attente allongé, jusqu'à un mois, un des médecins est absent une partie du temps parce qu'il doit intervenir à la maison de retraite de

      Monesties et à celle de Pampelonne, enfin sur le territoire un nouveau médecin est parti à la retraite". Alain Rousseau estime « qu'on est toujours dans la ligne rouge, sans avoir rattrapé le déficit en médecin". Des contacts avec les dirigeants de la Caisse de sécurité sociale minière ont également eu lieu. Le tout avec l'objectif de relancer la réflexion pour "un centre de santé public sur le Carmausin Ségala". "Naguère c'était ce qu'on appelait les dispensaires", rappelle l'animateur du Conseil sanitaire, "c'est une structure que peuvent porter aujourd'hui les intercommunalités, une maire, un CCAS avec des médecins". Il ajoute : "on va à la rencontre des médecins pour proposer un tel centre de santé, il y a des oreilles attentives".

       

      Et insiste :

       

      "Cette idée n'est pas utopique".

       

      Il semble qu'au Conseil régional on soit prêt à faire qu'en Occitanie puisse se multiplier ce genre d'initiative. Une initiative qui pourra entrer en cohérence avec la convention d'action et d'engagement pour lutter contre la désertification au niveau du département que l'ARS propose de mettre en œuvre. « D'autant que ce type de convention, c'est ce que nous avions proposé au niveau du territoire en 2017 » ponctue Alain Rousseau.

       

      On le disait:

      .. le Conseil sanitaire demeure dans la bataille pour mettre fin au désert médical.

       

      Le Tarn Libre. Thierry Tchukriel .

      Les autres liens:

       

      http://tarn.pcf.fr/103601

      http://tarn.pcf.fr/102772

      http://tarn.pcf.fr/102196

      http://tarn.pcf.fr/node/100824

      http://tarn.pcf.fr/98714

       

      Après la Fête de l'Humanité 81 à CARMAUX

      le 20 June 2018

      Après la Fête de l'Humanité 81 à CARMAUX

      Communistes Nouvelles du Tarn

      et le premier témoignage de V Augeraud pour le cheminots.

       A suivre très vite.

        Les 2 et 3 JUIN........FETE DE L'HUMANITE 81 à CARMAUX

        le 23 May 2018

        Les 2 et 3 JUIN........FETE DE L'HUMANITE 81 à CARMAUX

        Tout le programme en pièce jointe.......

        ..........et tout pour réserver.

        A toutes les luttes sociales et bonne fête de l'HUMANITE!

         

        Après l'appel du 24 Avril

        « Faisons Echec à la Politique Destructrice du Gouvernement et Construisons Ensemble un Autre Avenir.

         

        COMMUNIQUE

         

         

        Après le succès du défilé et du débat ouvert rassemblant à Albi le 1er mai des organisations syndicales, politiques et des associations, les premiers signataires de l'appel lancé le 24 avril dans le Tarn pour faire échec à la politique destructrice du gouvernement se sont rencontrés le 4 mai 2018.

        Ils se déclarent:

        Disponibles pour élargir le cadre de l'appel aux organisations

        départementales dans le respect de leur différences

        Disponibles pour partager et diffuser l'information sur les différentes

        luttes

        Disponibles pour contribuer à la réussite des initiatives prochaines ( 14

        mai,22 mai, 14 juin entre autres...) et à la solidarité avec les cheminots

        en lutte.

        Ils communiqueront prochainement sur la perspective d'une journée de mobilisation le samedi 26 mai pour l'égalité, la justice et la solidarité.

        Ils appellent les organisations politiques, syndicales et les associations qui se reconnaissent dans les objectifs de cet appel à le rejoindre pour renforcer et développer ensemble les solidarités, les résistances, pour renforcer et développer les convergences.

        SIGNATAIRES

        Association Départementale des Elu-e-s communistes et républicain-e-s.

        Alternatives et Autogestion

        Europe Ecologie Les Verts

        Génération S

        Nouveau Parti Anticapitaliste

        Parti Communiste Français 81

        Union Départementale CGT 31

        Fédération Syndicale Unitaire 81

        RESF 81

        Albi, le 4 Mai 2018.

        Appel de soutien aux mobilisations

        le 24 April 2018

        Appel de soutien aux mobilisations

        APPEL

        FAISONS ECHEC A LA POLITIQUE DESTRUCTRICE DU GOUVERNEMENT ET CONSTRUISONS ENSEMBLE UN AUTRE AVENIR.

        Le nombre de Tarnais-es en colère ne cesse de grandir. Des retraités qui -événement inédit- étaient plusieurs milliers dans la rue le 15 mars, aux fonctionnaires appelés par leurs syndicats à une nouvelle journée de mobilisation le 22 mai, les mobilisations se diversifient et se renforcent, ici pour empêcher une fermeture d'école, de bureau de poste ou de trésorerie, là pour lutter contre les inégalités sociales ou la destruction de l'environnement, partout pour plus de service public de qualité. Toutes ces luttes, quelles qu'en soient les formes, sont légitimes.

        A la SNCF, dans les EHPAD, les hôpitaux, dans les facultés ou les lycées, cette colère s'exprime sous différentes formes. Le président et le gouvernement y répondent par le mépris, la désinformation et, de plus en plus souvent , par la matraque. Partout, ils organisent la pénurie de moyens et les dysfonctionnements dans les services publics pour favoriser les intérêtes privés et leurs profits. Contre les cheminots, qu'ils désignent comme privilégiés, ils veulent monter les usagers et l'opinion publique. Mais les vrais privilégiés sont du côté des grandes fortunes et reçoivent une pluie de cadeaux (suppression de l'ISF, exonérations fiscales et sociales,...).

         

        Face à la propagande distillée via de nombreux médias pour disqualifier les grévistes comme des casseurs, des privilégié.e.s, des fainéant.e.s, c'est d'un toutes et tous ensemble dont nous avons besoin. La politique menée par Macron vise non seulement à casser les grandes conquêtes sociales mais elle bafoue les principes de solidarité, d'égalité, de fraternité. C'est toute perspective de progrès social et humain qui serait empêchée si cette politique allait au bout.

         

        Pourtant, une autre politique est possible et les mobilisations actuelles la portent implicitement. Une politique d'égalité et de solidarité, une politique qui vise l'émancipation au travail, le développement des services publics et de sécurité sociale tout au long de la vie. Une politique qui garantisse les droits fondamentaux de chacune et de chacun. Une politique qui organise la transition écologique des modes de production et de consommation.

         

        Ensemble, nous soutenons et appelons les Tarnais.es à soutenir et à développer les mobilisations et les luttes pour faire échec à la politique destructrice du gouvernement. Ensemble, nous voulons oeuvrer à construire un avenir de progrès social, écologique et démocratique.

        André BOUDES Secrétaire fédéral du Tarn du PCF.

        Nota : Cet appel initié par la Fédération du Tarn du parti communiste français est proposé à la signature des formations départementales (politiques, syndicales, associatives) engagées dans les luttes actuelles, dans le respect de leurs différences et dans la volonté de contribuer aux nécessaires convergences.

         

        Rencontre Citoyenne de Printemps à Graulhet le 14 Avril

        le 21 April 2018

        Rencontre Citoyenne de Printemps à Graulhet le 14 Avril

        Après les rencontres et les discussions avec quelques agriculteurs à la Foire Agricole de Réalmont et la diffusion du Tract/Pétition (à retrouver en pièce joite ........ et à signer bien sûr avant le 19  Mai) relatif au projet de loi sur leurs retraites porté par André Chassaigne, c'est le samedi 14_04 que les communistes de Graulhet organisaient une "Rencontre citoyenne de printemps" dans le Parc Boyer à Engach.

        Quelques heures passées entre habitants de la cité, militants communistes et les élus communistes à la mairie de Graulhet.

        RENCONTRE CITOYENNE DE PRINTEMPS.

        Bien des questions viennent à l’esprit devant le paysage politique bouleversé depuis l’élection présidentielle de 2017.
        Ce bouleversement s’accompagne-t-il d’une marche royale vers plus de liberté, de justice, de droits pour tous ? Ou est-il, derrière un flot de paroles et de mises en scène plus ou moins racoleuses, l’éternel recommencement toujours plus affligeant d’un enrichissement monstrueux des riches, des puissants, des actionnaires dont le nombre et la domination sur les marchés financiers ne font que croître (statistiques officielles).
        Ponction sur les retraites, difficultés dans les hôpitaux et les EHPAD, réduction des dotations aux communes …. aggravation de la précarité avec la loi travail, etc.…
        L’annonce de nombreuses privatisations de services publics : SNCF, Aéroports…. Fait suite à celles progressives des PTT, de France Télécom, d’EDF…. Cela est-il fait pour améliorer le service public ? C’est-à-dire le service pour tous ou pour favoriser les actionnaires ?
        Le quinquennat, à ce jour bien engagé, répond-il aux questions légitimes que chacun pouvait avoir à l’esprit ?
        Juger sans à priori, juger uniquement sur les actes, tel est bien l’état d’esprit qui convient à des citoyens libres animés du désir de vérité, de solidarité, de partage, de justice sociale .
        Dans cet esprit constructif, nous proposons une rencontre amicale à tous ceux qui n’ont pas renoncé au droit et à la justice, dans cet lieu agréable de
        - Peut-on lutter réellement contre l’évasion fiscale qui coûte au budget de la France plusieurs dizaines de milliards chaque année ?
        - Faut-il livrer aux « investisseurs » les biens publics : transports, énergie, poste, santé et protection sociale (Sécu et Mutuelles)….., ?
        - Le capitalisme est-il la fin de l’histoire ?
        D’autres questions pourront venir dans le débat avec vos témoignages et ceux d'acteurs des luttes aujourd'hui, du rail, de la santé (et de son financement CSG contre cotisations) , des étudiants, des précaires,....... Bienvenue à tous.

        Emplois aidés..... la préfecture du Tarn ne "communique" pas...mais les emplois s'effondrent

        le 30 December 2017

        Emplois aidés..... la préfecture du Tarn ne

        ET LES ELUS de l'ADECR* PRIVES DE SOURCES par la préfecture.

        L'article de La Dépêche du samedi 28 décembre.

         

        L'association départementale des élus communistes et républicains (ADECR) est vent debout contre la diminution annoncée des contrats aidés et… contre les services de la préfecture «incapables de fournir le moindre chiffre pour le Tarn». Roland Foissac, président de l'ADECR, explique : «Cette restriction des contrats aidés est un plan social énorme et silencieux qui touche de plein fouet les collectivités locales et les associations mais surtout les personnes qui bénéficiaient de ces contrats». Le président poursuit : «Le 4 octobre, nous avons adressé un courrier à la préfecture pour connaître le nombre de contrats en vigueur dans le Tarn. Le 20 novembre, au téléphone, la préfecture nous indiquait «qu'il s'agit d'un dossier très sensible et que ces chiffres ne peuvent être communiqués à des tiers, qu'il fallait s'adresser à l'Agence des services de paiement». Et Roland Foissac de s'insurger : «Nous sommes des élus, pas des tiers, c'est de l'argent public qui est en jeu, c'est scandaleux et méprisant pour des élus de ne pas avoir de réponse».

        «À Saint-Benoît, témoigne le maire Thierry San Andrès, nous avons cinq personnes en contrat aidé dans les écoles, trois n'ont pas été renouvelés, les deux qui restent finissent en février et mars, les jeunes n'ont plus d'avenir».

        Brigitte Deymié, sa collègue de Valence-d'Albigeois, poursuit : «La mairie emploie une personne au service technique depuis août 2016 pour une durée de trois ans, je ne sais pas si je vais pouvoir pérenniser le poste».

        «On ne défend pas les contrats aidés en tant que tels, ajoute Géraldine Rouquette, membre de l'ADECR, on dénonce leur arrêt brutal sans aucune proposition derrière, c'est grave pour les gens à qui on a promis du travail». Rolan d Foissac conclut : «Dans le macronisme il y a beaucoup de mépris et l'opacité est devenue la règle».

        https://www.ladepeche.fr/article/2017/12/28/2712353-elus-communistes-rep...

         

        * Association départementale des élus communistes et républicains.

        AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE OU DÉMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE ?

        le 16 February 2018

        Massacre des conquis sociaux et du modèle social français que tous les pays nous envient.

        Les retraités sont les premiers à subir les premiers coups portés avec la baisse du pouvoir d’achat  alors qu’ils participent grandement à la vie économique de nos territoires ruraux. L’objectif gouvernemental de supprimer des emplois de fonctionnaires à travers des plans de restructuration est bien une attaque contre notre modèle républicain. Nos territoires ont un réel besoin de Services Publics garants également d’égalité citoyenne. Ne faisons pas de la politique hors sol, le renforcement du développement économique pour des emplois pérennes, l’avenir de l'agriculture, la santé avec en particulier les déserts médicaux, les EHPAD, l’hôpital psychiatrique, l’écologie sociale, le maintien et le développement des services publics, voilà ce qui fait défaut aujourd’hui. Le réaménagement de nos territoires est devenu un combat essentiel, si nous voulons vivre et travailler au pays, c’est toujours d’actualité. Elus, syndicalistes, politiques nous devons nous rassembler autour de ces  convergences, c’est l’exigence des habitants de nos territoires.

        Les Maisons de Services au public  ne sont en aucun cas une avancée mais une aggravation de la situation uniquement dictée par la seule logique de réduction des dépenses qui doivent êtres consacrées au bien-être de nos   populations, conséquence de la loi NOTRe qui crée, aussi, la désorganisation des territoires au détriment notamment des communes rurales : aujourd’hui priorité aux mégapoles, nouvelles cartes des régions, regroupement des communes, éloignement des lieux de décisions, de démocratie de proximité, sous l'injonction de la commission de Bruxelles. Nous rappelons à l’état que nos départements ruraux doivent avoir la même qualité de services publics que ceux proches des métropoles : c'est tout simplement une question d’égalité, fondement de notre République. Nous sollicitons vivement au Conseil Départemental du Tarn, l’organisation des états généraux de la ruralité.

        André Boudes

        Secrétaire départemental du PCF

        Carmaux toujours mobilisé pour l'accès aux soins.

        le 21 December 2017

        Carmaux toujours mobilisé pour l'accès aux soins.

        Carmausin-Ségala.

        Dans la rue ce 15  Décembre

        Pour l’accès aux soins

        Mobilisation grandissante

         

        La lutte continue jusqu’aux Etats généraux de la santé exigés par la population du territoire.

        « Ah ! Si nous avions, aujourd’hui, un Jean Jaurès à l’assemblée nationale, il serait, sûrement, monté à la tribune pour dénoncer et agir contre les déserts médicaux dans ce pays et exiger le maintien du SAP à la polyclinique, mais, malheureusement, nous n’avons pas Jean Jaurès à l’Assemblée nationale », témoignait une manifestante déterminée.

        « La détermination est intacte et infatigable. Elle se renforce à chaque rencontre. Nous continuons avec conviction. Nous sommes, ensemble sur un chemin pas facile mais ce chemin est tracé pour ouvrir tous les possibles », concluait Alain Rousseau, animateur du Conseil Sanitaire Territorial du Carmausin/Ségala.

        Dans le même temps, la tension monte dans les services hospitaliers: plus de 900 médecins et praticiens viennent d'adresser une lettre ouverte à la mInsistre des "Solidarités" et de la Santé Agnès  Buzyn

        JAURES. La modernité d'un manuscrit redécouvert. Charles Silvestre. Lundi, 20 Novembre, 2017. L'Humanité.

        le 20 November 2017

        JAURES. La modernité d'un manuscrit redécouvert. Charles Silvestre. Lundi, 20 Novembre, 2017. L'Humanité.

        La modernité d’un manuscrit redécouvert

        Charles Silvestre. Lundi, 20 Novembre, 2017. L'Humanité.

        Le Manuscrit de 1908 Jean Jaurès, présentation de Roland Foissac Arcane 17/ l’Humanité, 95 pages, 10 euros.

         

        Roland Foissac publie un ouvrage précieux restituant un texte de 1908 de Jean Jaurès, source du « réformisme révolutionnaire » qui n’a pas dit son dernier mot.

         


        Le Manuscrit de 1908

        Comment la publication d’un manuscrit vieux de bientôt cent dix ans, signé d’un ancêtre du socialisme déclaré à moitié mort, peut-elle encore avoir un sens ? En janvier 1905, après le massacre de manifestants, en Russie, Jaurès écrit dans l’Humanité : « Entre le tsar et son peuple, il y a désormais un fleuve de sang… Même si le peuple de Saint-Pétersbourg ne réussit pas cette fois à s’emparer du palais d’Hiver et à y proclamer révolutionnairement la liberté de la nation, même alors le tsarisme est condamné. » Et d’ajouter : « Minute décisive et tragique où se joue la suprême chance des révolutions pacifiques. »

        Avoir en vue la réforme totale

        Quel rapport avec le manuscrit de 1908 qui porte sa marque ? Ce texte, qui deviendra la résolution adoptée au congrès socialiste de Toulouse, a un but non dissimulé : donner toutes leurs chances aux révolutions pacifiques. Pour Jaurès, ce n’est pas un vœu pieux, ni même une utopie. La nouveauté est dans l’articulation entre réformes et révolution. Sur le capitalisme, sur ses crises, sur l’antagonisme capital-travail, il reprend l’analyse de Marx. Mais, loin d’attendre que le socialisme tombe de l’arbre des crises économiques comme un fruit mûr, il en voit dans la société présente des germes. Les réformes ne sont pas des « adoucissants », ce sont des « préparatifs ». À condition que le « prolétariat » ne perde pas de vue la « réforme totale ». C’est ce qu’il nommera « l’évolution révolutionnaire », formule reprise de Marx. Autant que par sa lettre, le manuscrit prend du relief par son contexte. La perspective de la guerre qui éclatera en 1914, la montée des aspirations sociales, indiquent à Jaurès une urgence : mettre le Parti socialiste, théâtre de querelles incessantes et au final de confusion, en ordre de bataille. Sans unité et sans mettre à jour le fond de sa pensée et la détermination de son action, il est impuissant. Le miracle est que l’accord se fera par le haut de l’analyse pertinente, et non par le bas de ce qu’on appellera plus tard la synthèse cassoulet. L’exhumation du Manuscrit de Jaurès n’est pas seulement affaire d’histoire et d’archives. Il a fallu pour aboutir faire preuve de ténacité politique au service d’une idée. Roland Foissac, alors vice-président communiste du conseil général du Tarn, a su convaincre le président socialiste en exercice. Patrick Le Hyaric, avec sa légitimité de directeur de l’Humanité, est intervenu auprès de la ministre de la Culture et de la direction des Archives nationales. Le document serait, sans cela, resté au fond d’un coffre-fort.

        S’il a une histoire, ce manuscrit, du moins ce qu’il nous « dit », a peut-être et surtout un avenir. Premiers mots du texte : « Le Parti socialiste est un parti de révolution. » C’est net et sans bavure. Sans oublier le complément qui vient plus loin : « Et c’est parce qu’il est un parti de révolution qu’il est le plus essentiellement réformateur. » Roland Foissac voit dans le propos de Jaurès, dans la réussite du congrès socialiste de 1908, dans son affirmation d’unité et le renouvellement de ses conceptions, un message pour aujourd’hui. Il est vrai que, en matière de déchirements et de confusion, à gauche, on est servi !

        Le temps de l’audace, selon les mots de Lucien Sève, reviendrait-il ? Le philosophe la caractérise : « Un processus continu de réformes révolutionnaires majeures rendues hégémoniques et irrépressibles par une lutte d’idées et d’initiatives », ayant en vue une société sans classes. Et il précise : « C’est là le cœur de la nouvelle façon de faire révolution » (1). Jaurès et son Manuscrit de 1908 ne sont plus très loin.

        (1) Entretien dans l’Humanité du 6 novembre 2017.

         

        Ouvrage disponible auprès de la Fédération PCF du Tarn ou de la librairie de la Renaissance.

        Interview Radio-Albigès de R Foissac.

        Rencontre du PCF avec la ministre du Transport - 27 mars 2018

        Rencontre du PCF avec la ministre du Transport - 27 mars 2018

        le 04 April 2018

        le 10 November 2017

          Fête de l'Huma. En coulisses avec le stand du Tarn

          Pour la libération de Salah Hamouri

          le 03 September 2017

          Pour la libération de Salah Hamouri

          Quelques jours  (3) à quelques heures pour gagner la libération de Salah Hamouri.

           

          Pourquoi cette belle journée de solidarité ?

          Les communistes ont  toujours appelé à la mobilisation populaire pour une paix juste et durable entre israéliens et palestiniens et rappellent le sens de leur engagement aux côtés des démocrates et progressistes israéliens et palestiniens pour le respect du droit international, l’arrêt de la colonisation et de l’occupation israéliennes, la reconnaissance de l’Etat palestinien dans les frontières de 1967 et avec Jérusalem-Est pour capitale, la libération de Marwan Barghouthi et de tous les prisonniers politiques palestiniens, la levée du blocus de Gaza, la destruction du Mur, le retour des réfugiés palestiniens et la coexistence pacifique entre Palestiniens et Israéliens. Et s’il fallait toujours nous mobiliser,   l’arrestation, ce  mercredi 23 août 2017, de Salah Hamouri, citoyen franco-israélien, alors qu’il venait d'obtenir son diplôme d'avocat, suscite l'indignation. Une enquête est menée pour « appartenance à une organisation ennemie ». Le but réel: lui faire quitter la Palestine. Le PCF condamne les agissements du gouvernement israélien qui bafoue le droit international et les conventions de Genève. » Le jeune franco-palestinien devait être libéré sous caution, mais le ministère israélien de la défense a décidé de la placer en détention administrative. Il avait été arrêté, puis « jugé » à l’issue d’un procès mené par une administration militaire illégale et condamné à 7 ans de prison pour un délit qu’il a toujours nié. Cet acharnement est sans doute la conséquence de son implication auprès d’un ONG palestinienne de défense des droits de l’Homme, c’est un combat pacifiste, pour nous c’est un prisonnier d’opinion.

          Comme des milliers de citoyens, d’élus de tous bords,  nous  participons à cette forte mobilisation pour sa libération et, aussi,  pour  que « La France, par la voix de son Président de la République, exige la libération de Salah Hamouri. Nous avions accueilli Salah Hamouri dans le Tarn, à Saint-Benoît de Carmaux et à Albi, lors de sa venue en France.  

          Les camarades du Tarn à l'Université d'été.

          le 26 August 2017

          Les camarades du Tarn à l'Université d'été.

          Programme présentation intervenants, ..............sur  http://2017.pcf.fr/ensemble_universite, entre autres diffusions.

          Les jeunes communistes du Tarn à Gages (Aveyron)

          le 19 August 2017

          Les jeunes communistes du Tarn à Gages (Aveyron)

          La fédération du Tarn du PCF à parrainé et organisé une journée à la mer à Vendres pour le groupe de jeunes palestiniennes et palestiniens en séjour dans notre région à l'occasion de leur venue à Gages (12) pour participer au festival "Palestine en campagne" qui à eu lieu du 11 au 13 Août dernier. Association Le philistin.

          Bel accueil des communistes de la section du Sud Biterrois, encore merci eux pour cette belle journée de solidarité. Fraternellement, 
           
          Alain Rousseau

          Jaurès vivant! Carmaux 31 Juillet 2017.

          le 31 juillet 2017

          Jaurès vivant! Carmaux 31 Juillet 2017.

          Ce 31 juillet, Jaurès vivant !

          Merci d’’avoir répondu à l’invitation de la Section du carmausin/ségala du parti communiste français pour l’hommage à Jean Jaurès, qui, entre mille combats, créa il y a cent treize ans l’Humanité.

          Nous  rendons hommage à une vie dédiée à construire, avec la patience de l’artisan, la confluence des forces socialistes et révolutionnaires et à l’homme qui dota le mouvement de transformation, coopératif, syndical, socialiste, d’outils indispensables à son organisation et à son développement.

          Nous rendons hommage à celui qui mena jusqu’à l’épuisement le combat contre la guerre, traduction définitive et sanglante de la domination sociale. Prolifération d’armes nucléaires, guerres atroces, tensions géopolitiques, catastrophes écologiques, terrorisme fondamentaliste, emprise continue du libre-échangisme contre les droits sociaux et environnementaux, migrations massives : les ingrédients s’associent qui risquent de provoquer de nouveaux cataclysmes, dont pâtiront, en premier lieu, les véritables producteurs de richesses que le capitalisme nie, spolie et pressure.

          Nous célébrons la paix pour rappeler, à l’instar de Jaurès, qu’elle est notre bien le plus précieux, un combat à toujours réinventer. Les enjeux de civilisation qui sont devant nous ­appellent à construire un large front de l’alternative. Un front de résistance d’où germeront les solutions à inventer pour que se réalise enfin l’humanité : libérée, solidaire et pacifique. L’Humanité perpétue au quotidien, chaque semaine, sur sa plateforme numérique et à la grande Fête populaire que nous organisons chaque mois de ­septembre, l’ambition d’aider, par l’analyse de l’information et la mise en partage des connaissances, le mouvement démocratique pour transformer la société et le monde. C’est à cet objectif que nous continuons à travailler, avec difficulté mais avec ferveur.

          Aujourd’hui, célébrer les idéaux et l’action de Jean Jaurès, c’est se donner de la force pour les temps à venir.

          Le premier temps, je sais, c’est tous les jours se défendre, s’organiser, agir et proposer, mais ce  12 septembre prochain, c’est le temps pour de grands rassemblements d’actions (contre la casse du code du travail, pour la défense des services publics, pour dire, ici, que le désert médical ce n’est pas fatal) alors, on se donne rendez-vous ce 12 septembre.

          Merci de vote présence

          Alain Rousseau, au nom de la Section du carmausin/ségala du PCF

          Clinique Toulouse Lautrec Albi

          le 05 juillet 2017

          Clinique Toulouse Lautrec Albi

          La clinique Toulouse-Lautrec vendue à l'encan

          ENSEMBLE, AGISSONS

          Sous l'effet de la baisse des tarifs de remboursement de la Sécurité sociale, le monde des cliniques privées connaît une phase de concentration accélérée. Le groupe ELSAN (second groupe d'hospitalisation privée), propriétaire de la clinique albigeoise Toulouse-Lautrec, vient d'absorber MEDIPOLE-PARTENAIRES qui détient la clinique Claude-Bernard. Le 23 juin, la Haute Autorité de la concurrence (HAC) a donné son autorisation sous condition, et ELSAN s'est engagé à vendre trois établissements dont la clinique Toulouse-Lautrec. Le groupe va compter 123 établissements et « soigner » 2 millions de patients par an pour un chiffre d'affaires de 2 milliards d'euros. Cinq jours après cette fusion, le 28 juin, on apprenait que la famille Bettencourt prenait 15% de participation au capital d'ELSAN contribuant ainsi à l'opération.

          Les monopoles de la santé privée lucrative sont l'incarnation du capitalisme financier. Détenus par des fonds d'investissements (CVC Capital Partners, 5ème mondial, pour le groupe ELSAN), ils exigent un taux de rentabilité de 22% .Leurs sièges sociaux sont installés au Luxembourg ou dans d'autres paradis fiscaux.

          La vente de la clinique Toulouse-Lautrec (à qui et pour quoi en faire ?) aurait évidemment de très lourdes conséquences sur l'offre de santé en Albigeois et sur l'avenir des 200 personnels et des 50 médecins. La désertification médicale qui grandit sur le Carmausin-Ségala et s'étend à notre territoire en serait aggravée.

          La logique des groupes financiers s'appuie sur les orientations politiques menées par les gouvernements successifs. Au service de la finance, le gouvernement Macron va les amplifier et s'attaquer brutalement au système de santé français. Cette politique est à combattre résolument !

          Pour préserver la clinique Toulouse-Lautrec et

          POUR UN SYSTEME DE SANTE REPONDANT

          AUX BESOINS DU BASSIN ALBIGEOIS

          Nous appelons au rassemblement le plus large

          Citoyens/population, ayants-droit, syndicats, associations, élus et collectivités, personnel de santé, médecins et chirurgiens,

          ENSEMBLE, AGISSONS !

          La section de l'Albigeois du

          Parti communiste français

          Albi, le 3 juillet 2017

          Contacts : pcf81@wanadoo.fr ou 06.17.94.77.64 – 06.80.71.15.18

          Le Conseil Sanitaire Territorial du Carmausin Ségala écrit au préfet.

          le 20 June 2017

          Le Conseil Sanitaire Territorial du Carmausin Ségala écrit au préfet.

          Lettre à monsieur le Préfet du Tarn au nom du Conseil Sanitaire Territorial du Carmausin/Ségala

           

          Carmaux, le 24 mai 2017

           

          Monsieur le Préfet,

          Depuis plusieurs semaines, deux médecins généralistes de Carmaux  ont annoncé leur départ de cette ville pour exercer sur un autre territoire, c’est leur choix et leur droit, les patients et la population sont sous le choc.

          En effet, c’est à ce jour, plus de 800 patients qui sont en attente de médecins-référents (liste d’attente chez les médecins de la Caisse des Mines de Carmaux), l’angoisse et le stress mettent nos concitoyens dans le désarroi. Cette situation n’est pas tenable, pour les malades et les praticiens qui pourraient voir leur temps de visite augmenter et leur condition de travail se dégrader.

          D’autres soucis pour ces personnes touchées, leur parcours de soins est interrompu pour consulter un spécialiste (pour celles et ceux qui bénéficie du tiers-payant, ils ne le peuvent plus), le non renouvellement de leurs ordonnances auprès des pharmaciens  n’est pas possible (plus de médecins référents) et puis tout simplement l’offre de soins est difficilement  assurée aux consultations ordinaires.

          Un Conseil sanitaire territorial de santé s’est constitué pour travailler à la recherche de solutions à cours et moyens termes et appeler à la solidarité, notamment auprès des plus fragiles d’entres nous.

          Ce Conseil sanitaire composé de représentants d’élus, de professionnels de santé, de patients et de leurs familles, des représentants de syndicats entend être associé à toutes recherches de propositions pour enrayer ce désert médical en cours.

          Nous vous sollicitons pour intervenir auprès de la CPAM du Tarn (pour la continuité des prises en charges dans le parcours de soins des assurés), puis de demander à l’Ordre des médecins du Tarn d’examiner la situation particulière qui nous est faite sur ce territoire et auprès de l’Agence Régionale de Santé (garante de notre sécurité sanitaire) qui doit, elle aussi, participer au règlement urgent et nécessaire pour que ne s’installe pas durablement ce désert médical en cours.

          Je sais, Monsieur le Préfet, que vous serez sensible à notre sollicitation.

          Recevez, Monsieur le Préfet, l’expression de ma haute considération.

          Jaurès vivant! Carmaux 31 Juillet 2017.

          le 31 juillet 2017

          Jaurès vivant! Carmaux 31 Juillet 2017.

          Ce 31 juillet, Jaurès vivant !

          Merci d’’avoir répondu à l’invitation de la Section du carmausin/ségala du parti communiste français pour l’hommage à Jean Jaurès, qui, entre mille combats, créa il y a cent treize ans l’Humanité.

          Nous  rendons hommage à une vie dédiée à construire, avec la patience de l’artisan, la confluence des forces socialistes et révolutionnaires et à l’homme qui dota le mouvement de transformation, coopératif, syndical, socialiste, d’outils indispensables à son organisation et à son développement.

          Nous rendons hommage à celui qui mena jusqu’à l’épuisement le combat contre la guerre, traduction définitive et sanglante de la domination sociale. Prolifération d’armes nucléaires, guerres atroces, tensions géopolitiques, catastrophes écologiques, terrorisme fondamentaliste, emprise continue du libre-échangisme contre les droits sociaux et environnementaux, migrations massives : les ingrédients s’associent qui risquent de provoquer de nouveaux cataclysmes, dont pâtiront, en premier lieu, les véritables producteurs de richesses que le capitalisme nie, spolie et pressure.

          Nous célébrons la paix pour rappeler, à l’instar de Jaurès, qu’elle est notre bien le plus précieux, un combat à toujours réinventer. Les enjeux de civilisation qui sont devant nous ­appellent à construire un large front de l’alternative. Un front de résistance d’où germeront les solutions à inventer pour que se réalise enfin l’humanité : libérée, solidaire et pacifique. L’Humanité perpétue au quotidien, chaque semaine, sur sa plateforme numérique et à la grande Fête populaire que nous organisons chaque mois de ­septembre, l’ambition d’aider, par l’analyse de l’information et la mise en partage des connaissances, le mouvement démocratique pour transformer la société et le monde. C’est à cet objectif que nous continuons à travailler, avec difficulté mais avec ferveur.

          Aujourd’hui, célébrer les idéaux et l’action de Jean Jaurès, c’est se donner de la force pour les temps à venir.

          Le premier temps, je sais, c’est tous les jours se défendre, s’organiser, agir et proposer, mais ce  12 septembre prochain, c’est le temps pour de grands rassemblements d’actions (contre la casse du code du travail, pour la défense des services publics, pour dire, ici, que le désert médical ce n’est pas fatal) alors, on se donne rendez-vous ce 12 septembre.

          Merci de vote présence

          Alain Rousseau, au nom de la Section du carmausin/ségala du PCF

          Législatives dans le Tarn. La haine brute..................non sans sources.

          le 31 May 2017

          Législatives dans le Tarn. La haine brute..................non sans sources.

          L'affiche du candidat communiste Rachid Touzani  souillée dans le Tarn.

          Après une première expression raciste en février contre Rachid Touzani, un nouvelle étape ces jours çi!

          AURÉLIEN SOUCHEYRE L’Humanité. 31.05.2017

          Candidat PCF aux législatives dans la 2e circonscription du Tarn, Rachid Touzani a déposé plainte hier pour « injure en raison de l'origine ». L'enfant de Carmaux, fils de mineur, directeur d'un centre de loisirs et investi dans la vie locale, a eu la mauvaise surprise de découvrir une de ses affiches de campagne indignement dégradée : son visage était intégralement recouvert par un autocollant bleu blanc rouge, sur lequel était écrit « La France est un pays de race blanche ». Roland Foissac, président de l'Association départementale des élus communistes et républicains, a écrit au préfet pour « l'alerter sur cet acte raciste caractérisé ». Né en 1983 en France, de parents marocains, Rachid Touzani a failli être expulsé à l'âge de 7 ans. Mais il est toujours là, aussi français qu'on peut l'être, et bien plus que ceux qui salissent le drapeau et l'intelligence. Il a ces derniers jours reçu de nombreux soutiens, dans l'ancienne circonscription de Jean Jaurès, qui, en 1900, défendait déjà qu'« il n'y a qu'une seule race : l'humanité ».

           

          Et ci-dessous,

          le communiqué de presse du MRAP

          et

          le message de solidarité de la CGT

           

          Le MRAP Mouvement contre le Racisme et Pour l'Amitié entre les Peuples communique

          PAS EN NOTRE NOM ! DELIT DE RACISME ENVERS UN CANDIDAT AUX ELECTIONS LEGISLATIVES ALBI 2

          Les affiches électorales pour les élections législatives sont en place. Sur fond de drapeau bleu,

          blanc, rouge, une affichette de tendance franchement raciste a été placardée sur le visage de

          Monsieur Rachid TOUZANI, candidat pour la deuxième circonscription d'Albi.

          Un délit de racisme (condamné par la loi), une atteinte à la démocratie, une insulte à notre drapeau.

          Telles sont les « vertus » qu'une personne ou un groupe (qui n'a pas signé) propose aux français estimés légitimes en fonction de leur couleur de peau et non des qualités qu'ils peuvent avoir.

          C'est la définition même du racisme que de juger quelqu'un, non selon ses compétences, mais sur la couleur de sa peau ou sur son patronyme. Le drapeau Français, lui est le symbole d'autres valeurs et ne peut être souillé par des relents d'une autre époque. Ces insultes non signées, sont loin de refléter ce que pense la majorité des français et ces méthodes nous rappellent douloureusement qu'il est encore fécond le ventre d’où est sorti la bête immonde.

           L'objectif de notre association n'est pas de faire ici campagne pour Monsieur Touzani mais de demander que sa personne soit respectée ainsi que sa candidature puisqu'il remplit les conditions fixées par la loi. Seul un délit, une condamnation pourrait le rendre illégitime, ce qui n'est pas le cas, mais ce qui pourrait l'être pour la personne (ou le groupe) courageusement anonyme responsable de cette action ignominieuse.

          Ne pas s'en indigner,  c'est ouvrir une porte à toutes les discriminations possibles, les arguments sont toujours faciles à trouver pour s'attaquer à n'importe qui sous n'importe quel prétexte afin de servir la pire des causes. Il suffit d'en laisser passer une sans réagir pour devenir responsable.

           

          Il y a dans notre pays des valeurs, des principes qui valent la peine d'être défendus pour le bien de chacun et de tous. C'est l'objectif du MRAP et nous l'affirmons avec force.

          « Ce n’est pas la couleur de notre peau qui nous rend différents, c’est la couleur de nos pensées. » – Steven Aitchison

           

          Union Départementale CGT 81

          Les syndicats CGT du Tarn apportent leur solidarité à Rachid Touzani, candidat PCF dans la 2ème circonscription du Tarn, victime d’actes racistes répétés.

          Les luttes contre les discriminations, le racisme et le fascisme ont été menées par la CGT tout au long de son histoire. La propagation des idées d’extrême droite est nuisible à l’organisation de la défense des intérêts des salariés.

          De nombreux camarades nous font part de propos racistes, de plus en plus nombreux sur les lieux de travail. Nous devons renforcer notre combat dans les entreprises et établissements contre ces idées, ces actes et propos odieux.

          Fraternellement.

          UD CGT 81

          Sylvain ARTIGAU

           



          Le premier moyen de combattre les ordonnances...............

          le 18 May 2017

          Le premier moyen de combattre les ordonnances...............

          Le présidentde la République n'a pas le pouvoir d'utiliser les ordonnances...La constitution ne donne pas le pouvoir au Président de la République ......(Pierre Laurent à la Fête de l'Huma 81 à Carmaux).

           

          Voir la vidéo ci-jointe.

           

          Réunion citoyenne à Cantepau Albi

          Je demande une rencontre entre Jean-Luc Mélenchon, Benoît Hamon, Yannick Jadot et moi-même pour créer les conditions de la victoire

          Par Pierre Laurent, le 29 March 2017

          Je demande une rencontre entre Jean-Luc Mélenchon, Benoît Hamon,  Yannick Jadot et moi-même pour créer les conditions de la victoire

          La conversion de Manuel Valls à la candidature d'Emmanuel Macron clarifie le sens de cette candidature. Celle-ci devient le point de ralliement de tous les libéraux et socio- libéraux.  Ce choix sonne le regroupement de tous les responsables des renoncements du quinquennat et de la division de la gauche, autour d'une candidature dont les orientations de droite sont désormais clairement affichées. 

           

          Dans cette situation, face à une menace de droite et d'extrême droite qui s'aggrave encore, il est urgent que toutes les forces de gauche engagées dans la campagne des présidentielles  se rassemblent autour d'un projet profondément ancré  à gauche, d'une campagne et d'une candidature commune. 

           

          Engagé dans la campagne de Jean-Luc Mélenchon, je demande une rencontre dans les tous prochains jours entre  Jean-Luc Mélenchon, Benoît Hamon,  Yannick Jadot et moi-même pour créer les conditions de la victoire.

          C'est plus que jamais nécessaire et, désormais, possible dans la clarté.

           

          Pierre Laurent, secrétaire national du PCF

           

          Paris, le 29 mars

          Grippe Aviaire. Réunion de Virac.

          le 10 February 2017

          Grippe Aviaire. Réunion de Virac.

          Réunion constructive ce jeudi soir 9 Février à Virac organisée par là Confédération Paysanne du Tarn pour informer de la situation réelle de la grippe aviaire dans notre département et des conséquences sur le fonctionnement de nos élevages

          Ordre du jour :

          - Point sur la situation : compte rendu de la « cellule d'urgence aviaire » à la préfecture du Tarn et de la rencontre entre la Confédération paysanne et les services sanitaires.

           

          - Discussion entre les personnes présentes sur le vécu de cette crise et les solutions à apporter pour le bon fonctionnement de vos élevages

           

          - Présentation de l'action proposée par la Confédération Occitanie à Toulouse le 12 février pour peser sur les prochaines décisions gouvernementales.

          Rachid Touzani.

           

          Fête de l'Humanité 81 le 14 Mai à Carmaux.

          le 07 April 2017

          Fête de l'Humanité 81 le 14 Mai à Carmaux.

           

          Le 14 Mai

          Pierre Laurent sera à la Fête

          de l’Huma 81 à Carmaux

          Les communistes du Tarn ont décidé cette année de mettre les petits plats dans les grands. Ils invitent leurs adhérents, tous leurs amis et plus largement celles et ceux qui militent et espèrent en la reconstruction à gauche d’une alternative de transformation sociale et écologique à un meeting avec le secrétaire national du PCF, le sénateur de Paris Pierre Laurent.

          Une semaine après le second tour de l’élection présidentielle et en plein lancement officiel de la campagne des législatives, ce rendez-vous politique, ici, dans le Tarn, au pays de Jean Jaurès, sera, parce que la situation y appelle, la caisse de résonance de la proposition politique du PCF.

          La colère monte chez nos concitoyens, écoeurés par le système et ses relais : chômage, pauvreté, précarité, inégalités, exclusion, discriminations et une crise de sens caractérisée par une régression des valeurs humaines fondatrices de notre modèle de société. Cette colère ne doit pas se tromper de cible et se réfugier dans la haine et le rejet de l’autre. Les communistes, avec d’autres, sont déterminés à résister à l’obscurantisme et au fascisme en leur opposant solidarité, paix et progrès social.

          Nous menons notre campagne en faveur du vote pour JL Mélenchon avec un objectif : élargir le rassemblement le plus loin possible, pour battre la droite et le FN.

          Pour les communistes, la campagne de la présidentiellene clora pas notre volonté de présenter ou soutenir dans nos trois circonscriptions des candidates et candidats du rassemblement aux élections législatives.

          Ici, nous avons pris nos responsabilités. A chacun de prendre les siennes. Dans l’intérêt du rassemblement commun.

          Autant de thèmes qui seront sans doute développés par Pierre Laurent qui portera la parole de notre Parti sur l’actualité du moment.

          Une occasion privilégiée de retrouver l’espoir, de permettre de changer de politique. S’il suffisait de

          changer de président, ça se saurait. Or, il faut une majorité à l’Assemblée Nationale. Ce sera le moment

          d’installer cette question dans le débat public : de quels députés avons-nous besoin ?

          Alors, on note sur son Agenda ce dimanche 14 mai,

          « on va à la Fêtede l’Huma 81 à Carmaux ».

          Alain Rousseau

          CARMAUX. La Santé se reconquiert à plusieurs! Jeudi 27 Avril.

          le 10 April 2017

          CARMAUX. La Santé se reconquiert à plusieurs! Jeudi 27 Avril.

          La Santé se reconquiert à plusieurs !

           

          Invitation

           

          Faire le constat d’un désert médical en cours sur notre territoire, oui !

           

          Le dénoncer, bien-entendu !

           

          Chercher et mettre en place, ensemble, des solutions, c’est mieux !

           

          Nous  mettons   à disposition un moment d’échanges et de constructions  de propositions  sur l’avenir  d’une offre de santé correspondant aux besoins des populations du carmausin/ségala.

           

          Nous vous invitons, vous les citoyens, vous les  professionnels de santé, vous les syndicalistes de la santé, vous les élus, à cette rencontre

           

          Le jeudi 27 avril prochain à la salle annexe de la Mairie,

          Rue du Chanoine Freyssinet, à 20h00.

          Carmaux

           

          La Section du carmausin/ségala du PCF

          Contact : pcfsectioncarmaux@orange.fr

           

          La SECU, la SANTE c’est vital.

          Réunion publique Bourse du Travail Albi...1maispas3

          le 02 April 2017

          Réunion publique Bourse du Travail Albi...1maispas3

          L'intégralité de l'enregistrement  de la réunion est disponible sur demande.

          La population de Saint Benoît de Carmaux se mobilise pour le Bureau de Poste

          le 20 January 2017

          La population de Saint Benoît de Carmaux se mobilise pour le Bureau de Poste

          SAINT BENOIT DE CARMAUX.

           

          Depuis l’entretien du mercredi 16 novembre 2016 avec des responsables départementaux de la Poste, le Maire de Saint Benoît de Carmaux et son Conseil Municipal se sont mobilisés afin de refuser la proposition de facteur guichetier.  Ils ont invité les différents responsables syndicaux (FO. CGT. SUD) de la Poste lors du Conseil Municipal du 5 décembre 2016. Après avoir entendu les représentants des syndicats, le Conseil Municipal a refusé la proposition de « Facteur guichetier ».

          La population a été invitée à la veille des vacances de Noël à une réunion publique. Une soixantaine de bénédictines et de bénédictins ont répondu à l’invitation. Il a été décidé de se rassembler tous les samedis à partir du 7 janvier 2017 à 10 heures devant le bureau de Poste de la commune.

           

          Communiqué de la Fédération PCF du Tarn

          le 09 May 2017

          Communiqué de la Fédération PCF du Tarn

           

          Communiqué : 2 ème tour des élections présidentielles.

          Fédération du Tarn. Parti Communiste Français

          08/05/2017

          Ce 7 mai 2017, 63.6% de français ont tranché. La candidate du Front national n'est pas élue. C'est un soulagement ! Nous, communistes, sommes fiers d'avoir œuvré avec clarté à cette défaite, car nous savons qu'elle continue à menacer la République et son unité. Nous n'en voulons à aucun prix, ni aujourd'hui, ni demain.

          Les choix politiques de progrès nécessaires pour notre peuple, ce n'est pas Emmanuel Macron, candidat des milieux financiers, élu Président de la République qui les fera. Son projet, très néo-libéral et porteur de graves régressions sociales et démocratiques, est minoritaire dans le pays. Ce qui est à l'ordre du jour, c'est la construction d'une alternative de transformation sociale, écologique et démocratique à cette politique, avec une nouvelle majorité de gauche pour la porter. Les communistes sont mobilisés pour avancer dans cette voie avec toutes celles et ceux qui se rendront disponibles. Notre parti est engagé dans ces élections législatives avec deux objectifs : barrer la route au FN dans les circonscriptions et choisir comme candidats, les futurs députés dont nous avons besoin.

          Ensemble, nous avons construit le vote Mélenchon le 23 avril et rallumé l’espoir à gauche. Ensemble sous une bannière commune, nous pouvons redonner ses couleurs à la gauche tarnaise. 

           

          UNISSONS-NOUS !

          Vallée du Thoré .......un temps de partage!.....

          le 14 April 2017

          Vallée du Thoré .......un temps de partage!.....

          ALBI. Jeudi 30 Mars à la préfecture.

          le 31 March 2017

          ALBI. Jeudi 30 Mars à la préfecture.

          Offensifs, revendicatifs et déterminés à se faire entendre !

          Et pour un premier mai qui soit l’occasion d’une grande journée de manifestations pour revendiquer l’amélioration du pouvoir d’achat des retraités par un rattrapage immédiat de 300 € par mois, l’indexation des pensions sur l’évolution du salaire moyen, et non sur les prix, et l’exigence d’une pension au moins égale au SMIC.

          Non à la fermeture des bureaux de poste

          Un Appel unitaire pour défendre le service public de La Poste a été lancé par 100 élus, syndicalistes et responsables associatifs. Le Parti communiste en est partie prenante et vous invite à le signer

          Signer l'appel unitaire : La poste la poste service public pour toutes et tous partout

           

          Commémoration Assassinat de Jaurès - Carmaux le 31 juillet 2016

          Commémoration Assassinat de Jaurès - Carmaux le 31 juillet 2016

          le 11 August 2016